Carnegie Deluxe Edition sur kickstarter: dernière ligne droite!

Il ne vous reste plus que 48 heures si vous voulez participez la campagne de financement de Carnegie Deluxe Editions, en sachant que l’objectif a été atteint et que donc vous pourrez bientôt retrouver le produit en version retail chez votre revendeur favori.

Ce nouveau jeu de  Xavier Georges à qui l’on doit notamment Troyes et Black Angel, magnifiquement illustré dans un style art déco par Ian O’Tool (Lisboa, On Mars, The Gallerist), sera édité par les néerlandais de chez Quined Game B.V. , traduit et distribué par Pixie Games en France.

Il est prévu pour être joué en solo et jusqu’à 4 joueur, à partir de 12ans, avec un temps de jeu par joueur d’environ 40 minutes.

CARNEGIE LE PHILANTHROPE

Carnegie Deluxe Edition est inspiré par la vie d’Andrew Carnegie, qui est né en Écosse en 1835 et a émigré aux États-Unis avec ses parents en 1848. Parti de rien (Carnegie a commencé sa carrière en tant qu’opérateur télégraphique), son rôle en tant qu’acteur majeur dans le développement de l’industrie sidérurgique des États-Unis a fait de lui l’un des hommes les plus riches du monde et une icône du rêve américain.

Carnegie était aussi un bienfaiteur et un philanthrope. À sa mort en 1919, plus de 350 millions de dollars de sa fortune ont été légués à diverses fondations, et 30 millions de dollars supplémentaires ont été versés à divers organismes de bienfaisance. Ses donations ont créé près de 2 500 bibliothèques publiques gratuites qui portent son nom à ce jour : les bibliothèques Carnegie. Son credo était qu’il fallait consacrer un tiers de sa vie à apprendre, un tiers à faire le maximum d’argent et enfin le dernier tiers à donner cette argent pour le bien et des choses utiles à la société.

LES PRINCIPES DE JEU

Dans Carnegie Deluxe Edition, les joueurs vont devoir recruter des employés et développer leurs activités en investissant dans l’immobilier, en produisant des biens, en développant des technologies de transport et en créant des lignes de transport à travers les États-Unis. Peut-être deviendront-ils même d’illustres bienfaiteurs qui contribuent à la grandeur du pays par leurs actes et leur générosité !

Le jeu se déroule sur 20 rounds, avec des joueurs ayant chacun un tour jeu par round. Dans chaque tour, le joueur actif choisira l’une des quatre actions disponible, que les autres joueurs devront suivre également. Le succès de l’entreprise d’un joueur est représenté par leurs points de victoire (VP), et le joueur avec le plus de VP à la fin de la partie sera déclaré vainqueur, connu pour toujours pour ses œuvres philanthropiques.

LA MÉCANIQUE

Le but du jeu est de faire en sorte que votre entreprise soit la plus prestigieuse : c’est symbolisé par les points de victoire. Le jeu se déroule sur 20 rounds; les joueurs auront chacun un tour par round. À chaque tour, le joueur actif choisira l’une des quatre actions en plaçant le marqueur de chronologie à côté de l’un des quatre marqueurs d’action (ressources humaines, management, construction ou bien recherche & développement). Cela déclenchera des événements et permettra à tous les joueurs d’effectuer ce type d’action.

Ici, le joueur actif met le marqueur Timeline sur l’action de management, ce qui signifie que chaque joueur aura à effectuer leurs actions de gestion, si possible.

Placer le marqueur de chronologie sur l’une des quatre pistes d’action déclenchera un événement : « Encaissez des revenus » et/ou « Faites un don ». Lors de l’encaissement de revenus, les joueurs ont la possibilité de rappeler les employés qu’ils ont envoyés dans des missions à travers les États-Unis. Les employés qui retournent, génèrent divers types de revenus, ce qui améliore l’efficacité des joueurs.

« Le Midwest est la zone active de la mission. Les joueurs bleus, noirs et blancs peuvent rapatrier leurs employés dans leur Société (a), gagnant de l’argent en fonction du nombre de projets qu’ils ont construits, et des positions de leurs pions sur la piste d’avancée technologique de transport (b).

Faire des dons permet aux joueurs d’investir dans l’avenir du pays, mais une telle générosité revient chère. Chaque don qu’un joueur fait au-delà du premier coûtera une somme croissante d’argent, mais rapporteront beaucoup de points de victoire en fin de partie.

Les joueurs jaunes et bleus ont tous deux fait des dons en matière de droits de l’homme. A la fin de la partie, le joueur jaune recevra 4 points de victoire pour chaque projet d’infrastructure publique qu’il a construit, tandis que le joueur bleu recevra 2 points de victoire pour chacun de ses projets de logement et/ou de commerce construits.

Une fois ces événements résolus, les joueurs pourront activer les départements de leur société, en fonction du type d’action choisi précédemment. Différents départements offrent différentes capacités, et un département ne peut être utilisé que s’il compte au moins un employé actif. Ainsi, les joueurs devront prendre des décisions réfléchies sur la façon de déplacer et d’utiliser leurs employés.

C’est au tour du joueur jaune, et il peut décider d’utiliser ses deux départements de management. Malheureusement pour lui, un seul employé est actif à ce moment là (a). Il décide d’utiliser cet employé et la capacité de son département de « planification stratégique », ce qui lui permet de construire de nouveaux services et de les ajouter à son entreprise, ce qui élargit le champ de ses actions

Le jeu se terminera après 20 rounds, lorsque les joueurs calculeront leurs scores finaux. En plus de gagner des points grâce aux dons, les joueurs marqueront pour les connexions entre les grandes villes, les employés actifs, les départements construits, et plus encore. Le joueur avec le plus de points de victoire sera déclaré vainqueur !

Cette partie du plateau de jeu montre combien de points de victoire les joueurs gagneront en reliant les grandes villes, en fonction de la façon dont ils ont développé leurs réseaux de transport. Les joueurs peuvent marquer jusqu’à 36 points rien qu’avec les connexions entre villes!

CONCLUSION

En conclusion après une première tentative avortée sur KS en 2019 et avec une année supplémentaire de réflexion et de peaufinages, Carnegie revient en force et cette fois c’est la bonne. Les graphismes, la thématique, la mécanique, la rejouabilité, l’automate « Andrew » pour le solo, le contenu de la boite plus que fournie, la qualité du matériel et le prix (65€) font de « Carnegie » un jeu à avoir dans sa ludothèque et un futur grand de l’année 2021 . Vous avez encore 68  heures pour l’essayer sur Tabletop simulator ou Board game arena et vous décider. C’est par ici que cela se passe!

Share:
0 0 voter
Côte d'amour
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments