Conflict of Heroes – Guadalcanal

 

Revivez l’une des plus grandes batailles de la guerre du Pacifique!..

Conflict of Heroes – Guadalcanal est un jeu de plateau et de stratégie.

  • 2 à 4 joueurs
  • 2 à 4 heures
  • À partir de 14 ans
  • Date de sortie: juin 2016

EDITION: ASYNCRON

DESCRIPTION

L’attaque du Japon sur la flotte Américaine du Pacifique à Pearl Harbor et la domination nippone sur tout le Pacifique ont été de véritables électrochocs pour les puissances occidentales.

Cependant, les Etats-Unis ont détruit 4 porte-avions japonais suite à la bataille de Midway, compromettant l’avantage de l’Empire du Japon. Pour se protéger de contre-attaques américaines, le Japon décide de capturer des bases en Nouvelle-Guinée et commence notamment à construire un aérodrome à Guadalcanal afin d’isoler l’Australie, la dernière place forte Alliés dans le Pacifique.

Bien que peu préparés à une offensive terrestre, les Etats-Unis parviennent à capturer l’aérodrome de Guadalcanal, grâce aux efforts du Général en Chef Alexander Vandergrift et de sa première compagnie de Marines. En territoire ennemi et avec des réserves de ravitaillements basses, les Marines doivent maintenant tenir face au Lieutenant Général Harukichi Hyakutake à la tête de la 17ème armée japonaise.

Conflict of Heroes: Guadalcanal recrée ces affrontements en comprenant de sublimes plateaux de jungles et de plage, des unités de Marines, des unités de l’Empire, et encore d’autres nouvelles choses. Guadalcanal reprend le même corps de règles que les autres jeux de la série Conflict of Heroes et ajoute de nouvelles règles spéciales comme les tirs d’artillerie américaine, les charges Banzai, les combats nocturnes ou les mouvements en jungles.

RESSOURCES

Les feuilles de marque de Conflict of Heroes – Guadalcanal

CARACTERISQUES

  • Auteur(s) Uwe Eickert, Gunter Eickert et Dean Halley
  • Illustrateur(s) Pavlos Germidis et Steve Paschal
  • Editeur(s) Asyncron Games
  • Langue(s) Français
  • Prix moyen 69,90€

MATERIEL

  • 4 plateaux de jeu cartonnés géomorphiques de 48 x 38 cm accompagnés de 6 tuiles terrain recto-verso,
  • 175 gros pions carrés de 25 x 25 mm représentant de l’infanterie, des mitrailleuses, des chars et des véhicules blindés, des mortiers et bien d’autres encore,
  • 1 casier de rangement thermoformé et son couvercle transparent,
  • 1 livret de règles avec apprentissage progressif. Vous pouvez commencer à jouer dès que vous avez lu les premières pages !
  • 1 livret de scénarios avec présentation historique et 12 scénarios,
  • 55 cartes Action,
  • 4 feuilles de marque,
  • 2 aides de jeu,
  • 2 dés.

GALERIE

Suppléments et extensions

Extension US Army

Cette extension U.S. Army couvre l’engagement de l’armée américaine à Guadalcanal de fin octobre jusque fin décembre 1942. Les scénarios qui utilisent cette extension seront publiés courant 2016 directement ici. Cette extension présente aussi les règles concernant l’utilisation des marqueurs Mines. Enfin, elle inclue la Police Mélanésienne qui a aidé les troupes américaines et des unités du 2ème Raiders qui sont arrivés à Guadalcanal qu’en novembre, après la Bataille d’Henderson Field.

Il faut posséder le jeu Guadalcanal pour pouvoir utiliser l’extension U.S. Army.
Cette mini extension comporte :

Date de sortie: juin 2016

Prix moyen

1 avis sur “Conflict of Heroes – Guadalcanal

  1. Je trouve le système de Conflict of Heroes très interactif et immersif. Globalement, j’estime qu’il s’agit-là d’un des tout meilleurs jeux tactiques existants. Les plateaux sont toujours aussi beaux côté graphismes et faciles à manipuler (carton dur), un plus par rapport à Lock & load. Les pions en carton dur sont très beaux également. Un (petit) bémol par rapport à Lock & load: à mon goût, ils sont un peu trop grands, mais c’est obligé au vu de la quantité d’informations qu’ils portent (défense de front & de flanc; puissance de feu HE et AP, etc.). Les cartes sont une excellent ajoute au contenu des traditionnels jeux du genre et permettent plus d’incertitude et de “cas spéciaux”. Les règles sont courtes et compréhensibles, bien illustrées et avec des exemples compréhensifs et bien choisis. Par rapport à la boite “Guadalcanal”, il faut être conscient qu’elle porte juste sur cette période! Donc pas de scénarios sur d’autres batailles! Si vous cherchez un “traitement” plus global, il faut voir du côté de Lock & load. En conséquences, vous ne trouverez “que” les pions pour la bataille de Guadalcanal. (Ainsi pas de chars autres que les Stuart M3, p.ex.). Personnellement, je trouve les scénarios de “Guadalcanal” plus intéressants que ceux de Lock & load et, thème spécifique oblige, (bien) plus documentés aussi. Bref, en tout et pour tout, je ne regrette nullement l’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.