Angola 1987-1988

L’année 1987-1988 a marqué un tournant dans la guerre en Angola. Depuis 1975, une guerre civile meurtrière opposait deux camps ; d’un côté, le camp gouvernemental avec un parti unique, le MPLA, soutenu par l’Union soviétique et Cuba ; de l’autre, l’UNITA de Jonas Savimbi, soutenue par les États-Unis et la République sud-africaine. ..

– 1 A 2 JOUEURS
– 14 ANS ET PLUS
– DE 180 A 240 MINUTES
– SORTI LE 30 JANVIER 2021
– PRIX MOYEN CONSTATÉ 15,95€

PRÉSENTATION DE L’ÉDITEUR

Ce wargame est un encart du magazine bimestriel Vaevictis n°154 – Édition spécial jeu – janvier – février 2021

L’année 1987-1988 a marqué un tournant dans la guerre en Angola. Depuis 1975, une guerre civile meurtrière opposait deux camps ; d’un côté, le camp gouvernemental avec un parti unique, le MPLA, soutenu par l’Union soviétique et Cuba ; de l’autre, l’UNITA de Jonas Savimbi, soutenue par les États-Unis et la République sud-africaine. Pour sortir de cette impasse, le gouvernement décide de lancer, à la saison sèche, l’opération « salut à octobre ». Elle devait mettre fin au conflit par la prise de la capitale de l’UNITA, Jamba, située dans le coin sud-est du pays. Mais, c’était sans compter avec les forces armées sud-africaines (SADF) qui, par les opérations « modular » et « ooper-packer » allaient changer la donne.
Balayées sur la rivière Lomba, les forces gouvernementales se replièrent sur la petite ville Cuito Cuanavale, et y subirent un siège de plusieurs mois.
Face à cette situation, le gouvernement cubain (et Fidel Castro) lança l’opération « XXXIe anniversaire » qui visait à repousser les forces sud-africaines et assuraient la survie du régime. Sans l’aval de Moscou, un vaste pont aérien permit de porter le contingent cubain à plus de 50,000 hommes. Il permit la résistance de la ville de Cuito Cuanavale, mais aussi de repousser les SADF au-delà de la frontière namibienne.

Tout en jouant de la carte diplomatique sous l’égide de l’ONU, elle permit de rétablir la situation. Lors des accords de New-York en décembre 1988, le départ conjoint des Cubains et des Sud-africains d’Angola permit l’indépendance de la Namibie. À plus long terme, en affaiblissant l’appareil politico-militaire, ces accords ouvrirent la voie à la fin de l’Apartheid et à l’accession au pouvoir de Nelson Mandela.

Tel Fidel Castro serez-vous capable de sortir d’une guerre dans l’honneur en assurant la survie du gouvernement du MPLA ?

Serez-vous capable d’assurer votre emprise sur l’Angola, afin de maintenir l’Apartheid dans la République sud-africaine ?

CRÉDITS

  • Auteur(s): Franck BOULLE
  • Illustrateur(s): N/A
  • Éditeur(s): CERIGO EDITIONS / VAE VICTIS
  • Distributeur(s): CERIGO EDITIONS

LANGAGES

  • Français

CARACTÉRISTIQUES

  • Type(s): Wargame
  • Thème(s): Guerre d’Angola
  • Mécanique(s): Tactique / Stratégique / Diplomatie
  • Complexité: Initié +

MATÉRIEL

  • Planche de pions
  • 1 plateau de jeu
  • 1 règle du jeu.

RESSOURCES

N/A

VIDÉO

N/A

GALERIE

L’AVIS DU STAFF

ANGOLA 1987-1988

En conclusion, Franck Boulle a su rendre dans son jeu la complexité de ce conflit, la tension de la guerre froide et les distensions entre les factions d’un même bloc. En effet niveau moral, niveau « d’alerte nucléaire »et conditions de victoire vont demander aux joueurs de bien planifier leur stratégie et être réactifs dès qu’un changement intervient… Lire la critique…

 

Jean-Mathieu Rédacteur

SUPPLÉMENTS & EXTENSIONS

N/A