Les chants de Loss – édition collector

 

Loss est un monde où créatures mortelles, pouvoirs mystérieux, secrets oubliés et civilisations anciennes côtoient la science de la Renaissance…

  • 2 JOUEURS ET PLUS
  • 14 ANS ET PLUS
  • PLUS DE 2 HEURES
  • SORTI EN JUILLET 2020

EDITION: MATAGOT

DESCRIPTION

Les Chants de Loss ont pour décor la planète éponyme, un monde sauvage et presque vierge, aussi beau qu’hostile. Sous un ciel barré par l’éclat bleuté de la géante gazeuse Ortentia, une constellation de cités-États, d’empires et de nations tribales cohabitent avec une faune démesurée, étrange, merveilleuse et effrayante qui domine le monde sauvage. À l’abri des murs de leurs villes et de leurs villages, les sociétés lossyannes prospèrent sous les frémissements d’un âge d’or de la technologie Da Vinci-Punk.

La source de celle-ci ? Le loss-métal, qui permet de faire léviter les navires, construire les plus fantastiques palais et les plus épaisses murailles, et produire la mystérieuse électricité qui alimente déjà les premières machines-outils et de nouvelles armes. Une ressource qui est plus convoitée encore que le second bien le plus précieux de ce monde : les femmes. Le Loss-métal est plus rare que l’or, bien plus cher, autrement plus sacré… mais il est craint, aussi. Car il est la source du pouvoir des Chanteurs de Loss, qui peuvent, de quelques notes, entrer en résonnance avec lui, contrôler la gravité, l’électromagnétisme, la vie… et défier les dieux. Les Chanteurs de Loss sont rarissimes et ils sont pourchassés. L’Église est sans équivoque sur leur destin : la mort ou l’asservissement.

Un empire domine les Mers de la Séparation, l’Hégémonie d’Anquimenès, fief de l’Église du Concile Divin qui a écrasé presque toutes les autres formes de culte. Elle impose partout ses dogmes et malheur à qui les défie. Mais une cité-État ose pourtant lui tenir tête et rassembler des alliés : Armanth, capitale de l’Athémaïs, la Cité des Maitres-marchands, havre des savants et des libres penseurs. Également connue comme la cité aux cent mille esclaves.

Entre ces deux puissances, nombre de forces s’exercent dans l’ombre pour décider du destin des Lossyans. Tous ces individus luttent avant tout pour survivre et faire pencher la balance à leur avantage. Ils sont chamans, hérétiques ou apostats, Femmes d’Épée ou esclaves en fuite, membres de sociétés secrètes, pirates, chanteurs de loss, terriens perdus débarqués nus sur ce monde, fanatiques ou progressistes, et tous espèrent révolutionner un monde qui bouillonne perpétuellement des bruits de la guerre.

Et au milieu de ce chaudron prêt à déborder, il y a les Adventores, les aventuriers… Ils viennent de toutes les cultures, parfois de la Terre elle-même, à leur corps défendant ! Ils sont capitaine, combattant, négociant, chasseur d’artefact, génie ou marin, hommes ou femmes ayant choisi, dans ce monde aux traditions pesantes, de voyager, d’explorer, de trouver gloire, richesse et Légende. Qu’ils soient mercenaires, explorateurs, au service d’un puissant Espicien ou d’un Maitre-marchand, ou simplement de pauvres hères malchanceux jetés sur les routes, leurs actions changent le monde et les règles. La civilisation lossyanne est sexiste, patriarcale, esclavagiste, injuste et cruelle. Mais elle est aussi à la croisée des chemins. Et celui-ci sera écrit avec la Légende de quelques aventuriers curieux, avides ou simplement audacieux, qui auront défié ou transcendé ces règles.

Et c’est à vous de les incarner.

RESSOURCES

CARACTÉRISTIQUES

  • Auteur(s) Axelle BOUET
  • Illustrateur(s) Alysia LORÉTAN, Emilie LATIEULE
  • Editeur(s) MATAGOT
  • Langue(s) Français
  • Prix moyen 129,00€

MATÉRIEL

Cette version collector contient :

  • Le Monde de Loss : le livre sur l’univers de jeu
  • Les Lois de Loss : le livre contenant les règles
  • Les Secrets de Loss : le livre du meneur
  • Une boite de rangement Collector
  • Le supplément Voyages
  • Un écran en carton rigide
  • 5 dossiers de personnages Thésaurus
  • 20 jetons de Fursa
  • Un bloc de 25 fiches de personnages
  • 5 ex-libris

GALERIE

Donner votre avis!

Laisser un commentaire