SCORPION MASQUÉ

Le scorpion masqué

Le Scorpion Masqué est un éditeur québécois de jeux de société qui parcourt le monde à la recherche de nouvelles aventures. Voici d’ailleurs son manifeste…

Le jeu rassemble – voilà qui est, avouez-le, assez extraordinaire ! Le meilleur des jeux ne peut vivre sans joueurs – comme le meilleur livre ne vit sans lecteur. Les gens oublient souvent qu’ils aiment jouer. Bien qu’il développe certaines aptitudes comme le raisonnement, la pensée logique, la communication, l’adresse, le jeu demeure un acte gratuit, sans autre fin que lui-même et le plaisir qu’il procure. Les gens méconnaissent les jeux de société, leur incroyable diversité et leur univers fabuleux. Le jeu participe à l’expression culturelle d’un peuple, tout comme sa littérature, ses arts, sa cuisine, sa musique, etc.
La mondialisation actuelle constitue une occasion sans précédent d’affirmer sa propre culture et de connaître celle de l’autre. Le Scorpion Masqué forme donc l’expression de ses créateurs, des citoyens Québécois (francophones !) ouverts sur le monde, curieux d’entendre d’autres citoyens de la planète raconter leurs propres histoires. Le Scorpion Masqué cherche à renouveler la culture ludique d’ici et d’ailleurs en proposant des jeux originaux, qui nous amusent et nous rassemblent, qui que nous soyons.

Site internet: https://www.scorpionmasque.com/fr


MIA LONDON ET L’AFFAIRE DES 625 FRIPOUILLES (2020), un jeu d’Antoine BAUZA et Corentin LEBRAT, illustrations de NIKAO

FLASH 8 (2019), un jeu de Joan DUFOUR, illustrations de Sabrina MIRAMON

STAY COOL (2018), un jeu de Julien SENTIS, illustrations de NILS et Sébastien BIZOS.

LA CHASSE AUX MONSTRES (2016), un jeu d’Antoine BAUZA, illustrations de Nicolas FRANCESCON

VENDREDI 13 (2014), un jeu de cartes de Reiner KNIZIA, illustrations de Jessica LINDSAY

C’EST PAS FAUX (2012), un jeu de Bruno CATHALA et Ludovic MAUBLANC, illustrations de Tony ROCHON