TRUDVANG LEGENDS, UNE PRÉSENTATION DU MONDE.

TRUDVAND LEGENDS est le futur prochain gros jeu de CMON et de Riot Minds. Depuis le début de ce mois, l’éditeur a commencé à communiquer dessus. Voici un article intéressant concernant une présentation du monde, que nous avons traduit pour l’occasion.

C’est une terre ancienne, baignée de magie et de mystère. Les gens qui y vivent sont courageux et robustes. La civilisation existe, mais les zones de peuplement sont clairsemées et séparées par de vastes étendues de régions sauvages et inexplorées. Il y a de gigantesques forêts millénaires. Il y a de grandes plaines. Il y a des archipels d’îles non ordinaires. Dans l’extrême nord s’étend une vaste étendue de glaces éternelles, si dangereuses que l’on dit qu’un homme survivra tant qu’il pourra rester éveillé. C’est Trudvang, et c’est le pays dans lequel voyageront les joueurs dans le prochain jeu de société Trudvang Legends de CMON et Riot Minds.

Le pays de Trudvang peut être divisé en différentes régions. À l’est, il y a les Stormlands. Dans l’ouest, il y a le Westmark. Entre les deux sont les Mittlands. Le sud est dominé par le Soj, une série d’îles. En allant vers le nord, on découvre les Nhoordlands, encadrées par les imposantes montagnes du Jarngand, et contenant Darkwood, la plus ancienne et la plus menaçante des forêts. Tout au nord, il y a le Grand Blanc. Voyons chacune de ces régions et voyons ce qui les rend uniques.

Comme on pourrait s’y attendre à la lecture de son nom, les Stormlands sont des terres d’affrontement entre la nature indomptée et la civilisation. Les rivières ont leurs cours entrecoupés de dangereux rapides. Les sommets des montagnes enneigées sont presque inaccessibles. Les forêts sont denses et profondes. La chaleur estivale est persistante, mais le moment est fugace avant qu’elle ne cède la place à l’hiver et son froid rigoureux. Les gens qui vivent en ces lieux sont aussi indomptés que leur terre. Les guerriers se rasent le crane et, généralement, manient de larges haches. Ils sont connus pour entrer dans des états de rage dévastateurs. Les frontières de ce pays sont mal définies. Un voyageur, pris dans une tempête majeure, peut soudainement se rendre compte qu’il s’est égaré dans les Stormlands.


Le Mittland, en revanche, est un lieu de beauté. Dominé par les prairies, c’est le pays des héros. Les vastes plaines accueillent de gigantesques troupeaux de chevaux, pendant que les griffons s’élèvent au-dessus de la tête. La région est couverte de vestiges dédiés à des rois et des héros morts depuis longtemps. C’est un pays épique pour les gens épiques. L’on peut commencer sa vie comme un modeste agriculteur peuvent se retrouver entrainer dans d’autres destinées, autrement plus grandes, l’amenant à s’aventurer très loin dans le Mittland. On ne peut pas dire que tous les héros sont originaires du Mittland, mais beaucoup le sont.   

Le Westmark à une frontière commune avec le Mittland. Dans cette région, c’est les Virann qui prédominent. Si les Viranns respecte la force musculaire, elle n’est pas aussi considérée que celle de l’esprit. L’apprentissage est une valeur primordiale et le Westmark abrite des superbes écoles, bibliothèques et autres lieux de conservation. Celui qui recherche tout type d’information peut la trouver dans le Westmark. Bien que cela est bien entendu un prix. Cette soif de connaissance est un héritage reçu en réaction à une période très sombre, durant laquelle les trolls dominaient le pays, asservissant sa population. Siro Weste fut leur libérateur, et nombreux sont ceux qui lui expriment une grande reconnaissance, pour leur libération et pour avoir amené ce nouvel âge de stabilité.

Plus au sud se trouve le Soj, l’archipel d’îles mystiques habitées par les elfes. Leur histoire est un conte fait de chagrin et d’abandon. Il y a longtemps, les dragons se sont levés pour faire du Trudvang leur propre pays. Les elfes et leurs dieux, les Vanirs, prirent les armes pour les vaincre. Les Vanirs, immunisés contre les feux de dragons, dominaient les champs de bataille. Cependant, lors de la bataille finale, les Vanir ne vinrent pas. Ils les laissèrent se battre seuls. De nombreux elfes ont péri par le feu au cours de ce combat. Et bien qu’ils aient triomphé, les elfes ont payé un lourd tribut. Ils cherchèrent à rencontrer les Vanirs, pour comprendre pourquoi ils ne s’étaient pas tenus à leurs côté. Mais les Vanir étaient partis. Aujourd’hui, les Vanir se trouvent toujours en retrait du monde, on les devine à peine quand l’on scrute le ciel.

Au nord, le Nhoordland est divisé en deux et bordé au nord par les montagnes de Jarngand. Ces puissants reliefs sont tellement inaccessibles que les géants les plus robustes ou les nains les plus courageux n’ont pas réussi à atteindre leurs sommets. Ils forment une barrière presque infranchissage pour celui qui voudrait se rendre dans les région situées plus au nord Le Nhoordland abrite également Darkwood, la plus ancienne forêt de Trudvang. Ici, les trolls, dragons et autres créatures se font la cour et préparent des secrets que les humains, les elfes et les nains ne peuvent même pas comprendre. Qui sait quels plans sont en train de naître sous la ténébreuse canopée.

Alors que le Great White est considéré comme une partie intégrante du Nhoordland, il mérite vraiment d’être considéré comme une région. C’est un lieu de froid et d’obscurité permanente, et il est presque entièrement inhabité. Aucun humain, elfe ou nain n’y a de colonie. La neige épaisse et persistante s’étend à perte de vue. Beaucoup d’âmes courageuses s’y sont aventurées. Et beaucoup d’âmes courageuses sont certainement mortes là-bas, emprisonnées à jamais dans le sol gelé. Seuls les géants des glaces les plus puissants apprécient cette contrée désolée et ils la dominent depuis leurs immenses châteaux construits en blocs de glace.

TRUDVANG LEGENDS est un jeu de plateau d’Eric M. LANG, Fel BARROS et Guilherme GOULARD.

La source en anglais

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.