FOULENCEMENTSJEU DE RÔLE

Avec The Heist sur Game On Tabletop, ça casse, mais avec classe

Les éditions Antre Monde ont lancé sur Game On Tabletop une campagne de financement pour The Heist, un jeu de rôle de Théo Rivière et Gabriel Durnerin.

Ce jeu de rôle vous est destiné vous êtes fans d’œuvres littéraires ou mettant en scène des voleurs mettant un point d’honneur à atteindre leurs objectifs sans violence et, surtout, avec classe. Des ingénieux et culottés héritiers d’Arsène Lupin, ce gentleman cambrioleur, que l’on retrouvent en action dans des films comme Ocean’s Eleven. Car dans The Heist, vous incarnez les membres d’une organisation criminelle ayant comme cibles des banques super protégées, des villas luxueuses, des musées prestigieux et des collectionneurs fortunés.

The Heist peut être appréhendé de deux manières différentes et complémentaires. La première implique des séances one shot divisées en cinq étapes (création de personnage, briefing, reconnaissance, planification et action) avec des durées allant de trois à quatre heures. La deuxième, destinée à tous ceux qui souhaiteraient approfondir le jeu consiste en un mode campagne composé de trois scénarios.

The Heist n’est pas motorisé par une mécanique construite sur des jets de dés. Le système, très simple, utilise des cartes à joueur. Les joueurs possèdent un paquet de cartes qu’ils répartissent entre eux pour chacun possède un deck à sa couleur (pique, trèfle, carreau, cœur). En conséquence, le nombre de joueurs est donc limité à quatre. Le meneur de jeu possède son propre paquet de cartes. La résolution des actions s’inspire du principe du Black Jack, opposant meneur et joueurs.

La contribution de base s’élève à 49,00€ et inclus le livre The Heist, 6 plans A4 R/V, leurs versions PDF et tous les bonus des paliers débloqués.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Game On Tabletop de The Heist.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Nicolas Lamberti has 2633 posts and counting. See all posts by Nicolas Lamberti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *