FOX GAP – 14 septembre 1862 (Scénario semi-historique « what-if » pour Black Powder)

sharpsburg

D’après un scénario historique de Mark Stricker pour Fire & Fury

Traduction, adaptation et additifs Nicolas Lamberti

HISTORIQUE

Le printemps et l’été 1862 ont vu l’armée de Virginie du Nord battre deux fois les puissantes forces de l’Union, sous McClellan dans la Campagne de la Péninsule et sous Pope dans une bataille près de Manassas, en Virginie du Nord. Les armées de l’Union vaincue ont replié vers Washington pour s’abriter derrière leurs fortifications. Le général Robert E. Lee, victorieux, se retrouve devant un très délicat choix stratégique… Comment parvenir à conserver l’initiative et permettre à la Confédération de mettre un terme à la guerre ?

Lee et les dirigeants sudistes décident que le meilleur choix est de porter la guerre dans les territoires du Nord. Aussi, le général fait franchir à ses troupes le Potomac. Pour la première fois depuis son entrée en action, les Rebelles foulent le sol de l’Union. Les choses ne se déroulent cependant pas comme prévu. La garnison nordiste de Harper’s Ferry ne détale pas à la vue des premières troupes sudistes, mais se fortifient et se préparent à la bataille. De plus, McClellan, très habile dans le travail administratif parvient à remobiliser les soldats démoralisés installés près de Washington pour former une nouvelle force, l’armée du Potomac.

Après avoir franchi le Potomac au nord de Leesburg, en Virginie du Nord, et pénétré dans le Maryland, l’armée de Virginie du Nord progresse vers le nord et capture Frederick. Là, Lee divise son armée, détache quelques troupes pour prendre Harper’s Ferry, alors que le reste doit se diriger vers Hargerstown, à travers South Mountain. La division de Hill, accompagnée de la cavalerie de Jeb Stuart doit assurer l’arrière-garde. Ce qu’ignore encore Lee et l’état-major Confédéré, c’est que McClellan, a la tête de l’armée du Potomac, est à la poursuite de l’armée de Virginie du Nord. Divisée en plusieurs colonnes, l’armée de l’Union progresse à marche forcée à travers les régions de Frederick et South Mountain pour tomber sur l’arrière sudiste.

Le 14 septembre, des engagements dispersés se produisent, ayant pour objectifs les contrôles des trois principaux cols de South Mountain : Crampton, Turner et Fox. Submergées par les troupes de l’Union, les Confédérés inférieurs en nombre retraitent et McClellan a alors une opportunité pour détruire l’armée de Virginie du Nord avant qu’elle ne parvienne à se regrouper. Cependant, McClellan ralentit ses offensives le 15 septembre après sa victoire à South Mountain, condamnant la garnison d’Harper’s Ferry à la reddition et laissant le temps à Lee de regrouper ses divisions éprouvées à Sharpsburg.

LE SCENARIO « ET SI ..»

Ce scénario couvre l’engagement initial au matin du 14 septembre, à Fox Gap entre la brigade Garland et une partie de la brigade Anderson, brigades de Caroline du Nord appartenant à la division Hill, et des éléments de la 1ere division du général Cox, IX Corps de l’armée du Potomac. Au cours du scénario, les deux camps auront l’opportunité de recevoir des renforts (Lee a eu vent par la cavalerie de Stuart de l’arrivée de l’ennemi et McClellan se montre moins timide qu’en réalité).

LE TERRAIN

Le scénario se déroule sur un petit terrain de 1m60 sur 1m20.
Bois : les bois sont des bois denses. On applique les règles de mouvement, du couvert et de la visibilité.
Champs de maïs : les champs de maïs ne procurent pas de couvert mais agissent comme du terrain accidenté. Ils ne bloquent la visibilité que pour des troupes installés au même niveau.
Collines : des collines douces, avec lignes de crête. Elles ne ralentissent pas les mouvements.
Murs et palissades : agissent comme des obstacles linéaires pour le mouvement. Couverture pour le tir (sauf artillerie) et en mêlée.
Routes : règles habituelles pour les unités en colonnes de route.
Constructions : interdit à l’artillerie. Chaque construction peut contenir une petite unité d’infanterie ou de la cavalerie démontée.
Bord de table : les unités peuvent sortir de la table lors d’un repli et revenir en jeu, à la condition qu’elles ne soient pas Secouées et que :
– L’unité de l’Union est sortie de la table par le bord Sud
– L’unité de la Confédération est sortie de la table par le bord Nord-Ouest ou le bord Nord.
Si une unité sortie de la table échoue à son premier test de commandement, elle est définitivement éliminée.

carte scenario Fox Gap

ORDRE DE BATAILLE

TROUPES DE L’UNION
Début de partie : 23 Ohio (5 socles), 12 Ohio (4 socles), 30 Ohio (5 socles), brigadier Scammon, West Virginia Cavalry (3 socles, peut démonter)
Entrée tour 3 en A : 1ere section artillerie légère Ohio, 11 Ohio (5 socles)
Entrée tour 4 en B : brigadier Cook, 1er bataillon du 36 Ohio (4 socles), wagon de munitions
Enter tour 5 en A ou B : 2ieme bataillon du 36 Ohio (4 socles), 2ème section artillerie légère Ohio.
RENFORT FICTIFS (SCENARIO «WHAT-IF»)
Tour 1D6+3 : colonel Duryee (brigade Pierce, IX Corps), 5 NY Zouaves.
Tour 1D4+1 (lancé par arbitre) : entrée en B : brigadier Mitchell (1ière division, IX Corps), 16 Ohio, 18 Ohio, 3eme section artillerie légère. Au tour suivant, 9 Ohio, 4ème section artillerie légère en A.

roster army USA pour fox gap scenario

TROUPES CONFEDEREES
Début de partie : brigadier Garland, Jeff Davis battery, Pelham battery, 5 NC, 12 NC, 23 NC, 20 NC (colonne), 13 NC (colonne)
Tour 5 : entrée en C du brigadier Jeff Davis, 1er et 2ème bataillon du 5 VI.
RENFORTS FICTIFS (SCENARIO « WHAT-IF »)
Tour 1D4+2 (lancé par arbitre) : arrivée par C du brigadier Thomas Green (division Hood), 3 TEX, 5 TEX, 6 NC

roster army CSA pour fox gap scenario

CONDITIONS DE VICTOIRE
C’est le camp qui, au bout de 10 tours, aura accumulé le plus de points de victoire (PV) qui sera déclaré vainqueur. Les points clés sont également considérés.
Pertes importantes : le camp confédéré remplit une condition de victoire (1PV) si l’Union perd une unité de canon et 50% de ses unités. Le camp de l’Union remporte une condition de victoire (1PV) si les Rebelles perdent une unité de canon et 40% de ses unités.
Brillant fait d’arme: Un camp remplit une condition de victoire s’il a subi deux fois moins de pertes (hors artillerie) que l’adversaire. Un camp remplit une condition de victoire s’il a perdu deux fois moins de canons que l’adversaire
Position clé: La position défensive X-Y le long de Ridge Road est une position clé. A la fin du scénario, un camp remplit une condition de victoire (1PV) s’il contrôle SEUL cette zone X-Y.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.