Le 30 janvier à Meaux: le Salon du Jeu d’Histoire

À l’occasion du Salon du jeu d’histoire, le musée de la Grande Guerre propose aux visiteurs, petits et grands, de découvrir de multiples univers de jeux aynt un lien avec l’histoire militaire. Des jeux de plateau, des jeux d’histoire aux magnifiques décors attendent les visiteurs en soif d’amusement et de découverte. Cela se fera le 30 janvier 2022, de 9h30 à 18h00 au musée de la Grande Guerre, à Meaux.

Voici le programme:

Wargames
En exclusivité : un jeu de rôle avec un scénario écrit par un médiateur culturel
Démonstrations des jeux Capitaine Vaudou, Chroni, Chef de char, Cruel Seas, La Grande Guerre, Mémoire 44…

11h et 15h : Vol en salle
Venez assister au vol d’un avion comme si vous y étiez ! Les explications de toutes les actions et des manoeuvres, les échanges entre les pilotes et les autorités de contrôle au sol vous permettront de vivre une opération aérienne spéciale. 45 min | dans l’auditorium | pas de réservation nécessaire.

Démonstration de simulation de vol
Avec l’association Horizons artificiels Ile-de-France. En continu | à l’accueil du musée

14h et 16h : Séance de dédicace d’Antoine Bourguilleau « Jouer la guerre – Histoire du wargame »
C’est au XVIIIe siècle que naissent les prémices des jeux de simulation, à destination des officiers, visant à les préparer, de manière ludique, aux rigueurs et aléas de la guerre. Un wargame est donc une tentative de se projeter dans le futur par le biais d’une meilleure compréhension du passé.
Par Antoine Bourguilleau est enseignant à l’Institut d’étude de la Guerre et de la Paix de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Traducteur et journaliste indépendant, il a étudié l’évolution du wargame à travers l’histoire.

Avec la présence exceptionnelle de Jean-Pierre Pécau et Pierre Rosenthal , auteurs du jeu Capitaine Vaudou.

En partenariat avec

Avec la Société des amis du musée de la Grande Guerre
En partenariat avec les associations Bolt Action Paris, Club Wargames d’Etrepilly, Les Dragons de Vaires, La Guilde de l’ours, On the go Editions, Christian Dufresne, Simon Guibert, Laurent Bouchain et Antoine Bourguilleau.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.