Skoutatoi byzantins Xe et XIe siècle

Skoutatoi byzantins époque nicéphorienne (963-1071 après J.C.). Figurines Essex 15mm métal.

skoutatoi

Ces skoutatoi sont une composante des armées byzantines durant la période qui s’étend du règne de l’empereur Nicéphore III Botaniatès à l’avènement de Michael VII Doukas, couronnement qui met fin au partage de l’Empire d’orient entre plusieurs co-empereurs. C’est une période de crises, qui voit le territoire de l’Empire Romain d’Orient se réduire comme peau de chagrin pour ne couvrir, en 1071, que les territoires correspondant à la Grèce actuelle, la Macédoine, le détroit du Bosphore, Chypre et les côtes de l’Asie Mineure.

A l’origine, les skoutatoi sont des troupes d’infanterie lourde équipés comme des hoplites antiques, avec une lance lourde et un grand bouclier, et organisés sur 8 rangs de profondeur. Vers 963, la solide phalange grecque évolue vers une organisation plus adaptée aux tactiques de leurs principaux ennemis : les turcs, les arabes mais aussi les occidentaux. Pour lutter contre les attaques de cavalerie, on introduit au milieu des 8 rangs de lanciers lourds quatre rangs d’archers (formation parentaxis). Peu manœuvrable, cette formation qui demande un entrainement pointu est redoutable en défense statique, d’autant plus que son front est protégé par un rideau de toxotai (archers légers). Durant cette période, la mobilité est assurée par une excellente cavalerie, de plus en plus présente dans l’armée byzantine, déployée en ordre de bataille sur les ailes et l’arrière des skoutatoi. Tous les hommes étaient également équipés de haches de bataille, comme arme secondaire mais aussi pour les travaux de terrassement.

Share:

Donner votre avis!

Laisser un commentaire