Sortie d'atelier: le Royal Corse pour Black Powder

Créé en 1739,  le Royal Corse est un régiment royal étranger (oui, à cette date, la Corse n’est pas encore une possession française), qui prend ses fonctions à Paris, en 1740.  il est mis sous les ordres d’Alexandre de Villeneuve, comte de Vence, et compte dans ses rangs des insulaires exilés, pensant trouver dans le royaume de France une assistance contre Gènes, et ayant obtenus la protection du Roy. Les couleurs sont les couleurs royales (Per Haec Regnum) agrémentées de la tête de maure.  A sa création, les chefs de compagnie sont Tavera, Baldassari, Colonna, Buttafuocco, Petriconi, Carbuccia, Grimaldi, Costa, Sansonetti et Matra. le capitaine de la compagnie de grenadiers est De Morati). Il n’est constitué que par un seul bataillon.
Le royal Corse participe à la guerre de succession d’Autriche. En 1743, il est en campagne dans les Flandres. En 1744, il est de l’expédition en Ecosse. A son retour, il participe à la campagne des Flandres. il combat à Fontenoy, à Raucoux, à Malines et à Berg-op-zoom.
En 1758, lors de la guerre de sept ans, le Royal Corse est embrigadé sous les ordres de  Chevert et participe à de nombreux engagements avant d’être mis au repos à l’arrière. Décimé, il ne compte plus que 8 compagnies. En 1762, le Royal est versé dans le Royal Italien, comme deuxième bataillon.
Le Royal Corse réapparaît en 1765, toujours comme régiment royal, sous les ordres du comte de Marseil-Duluc. (comte du Luc). Le régiment demande au Roy de ne pas participer à la campagne de Corse, ce qui lui est accordé. cependant, quelques hommes montent une unité de Volontaires qui participera à la campagne.
le régiment est licencié en 1788 pour devenir le 3ème bataillon de chasseurs à pieds (chasseurs à pied corses).
royal corse
 
 
 

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.