Un kit découverte pour Les Risques-Tout

Amis rôlistes qui apprécient les univers de la bande dessinée franco-belge comme Les aventures de Tintin, Black et Mortimer ou les tribulations de Spirou et Fantasio, il ne vous reste plus que quelques jours pour participer à la campagne kickstarter de The Troubleshooters: les Risques-Tout.

Pour permettre aux éventuels intéressés (et aux contributeurs, bien entendu) d’en découvrir sur le jeu et son système, Arkhane Asylum, éditeur de la version française (qui sortira en même temps que la version Helmgast) propose en téléchargement gratuit sur son site un kit découverte.

Derrière cette couverture rendant un sympathique hommage à L’île noire, vous trouverez un livret de 55 pages bien fournies avec, au programme, L’expédition Minos, un scénario (15 pages) qui emmènera deux à six joueurs (plus le meneur de jeu, le Chef des opérations) au cœur de la mer Égée, durant les années 60, à la recherche des trésors de l’Atlantide.

Une présentation du système, qui est basé sur des lancers de d6, est également inclus. L’essentiel, voire même plus, y est. Vous y découvrirez notamment la mécanique des points de récit, qui permettent aux joueurs d’influer sur le cours de l’aventure, voire de changer les résultats des lancers de dés.

En fin de livret, vous trouverez six archétypes de personnages près à jouer: Elektra Ambrosia, pilote de course; Yurika Mishida, journaliste d’investigation; Paul Marchand, cambrioleur monte-en-l’air; Harry Fitzroy, explorateur intrépide; Anni-Frid ”Frida” Bäckström, officier d’aviation (trop sexiste de nos jours l’hôtesse de l’air façon Natacha?) ; Éloïse Giraud, future étudiante.

Au final, L’expédition Minos se pose comme une excellent moyen d’en savoir plus sur The Troubleshooters: les Risques-Tout. L’ensemble, qui est très agréable à lire, n’est pas très riche en illustrations mais celles qui y figurent, notamment les personnages présentés en fin de livret, nous permettent de bien respirer l’ambiance désirée par les concepteurs.

Pour télécharger le kit, c’est par ici.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.