Vae Victis n°141

Je ne rate jamais la sortie d’un numéro de Vae Victis. Jamais . L’achat de cette revue consacrée au wargame et au jeu d’Histoire est en quelque sorte une habitude, un rituel accompli par respect pour le hobby. Du coup, j’en ai plein mes placards, une pile haute comme l’obélisque de Louxor dont les fondations remontent à 1995, date de la parution du premier numéro. Pourtant, je n’en cause carrément jamais sur l’Anspessade, et cela pour une raison très simple : il est très rare que je la lise avec l’application nécessaire pour en rédiger un véritable avis. Généralement, je survole la rubrique consacrée aux nouveautés (histoire de suivre un peu l’actualité), il m’arrive de m’attarder sur la présentation d’un jeu particulier (dans la rubrique Analyse) qui correspond à mes goûts (je suis plus Tactique que Stratégique ou Opérationnel), enfin, bref, on ne peut pas dire que je ‘’dévore” la revue dans son ensemble. Seule la rubrique Art de la Guerre n’échappe jamais à ma curiosité d’amateur d’histoire militaire. J’apprécie fortement ces articles historiques riches en enseignements (ou en rappels utiles) qui introduisent le jeu en encart fourni avec la version ‘’boostée”’ du magazine – que j’achète rarement, malgré la contribution de concepteurs talentueux, comme Philippe Hardy, pour n’en citer qu’un seul.
Alors, pourquoi vous parler de ce numéro 141 ? En fait, de profite de la sortie de cette opus pour rappeler l’existence de cet excellent magazine. Et si j’ai choisi ce moment, c’est parce qu’avec ce numéro 141, l’équipe rédactionnelle de Nicolas Stratigos m’a fait doublement plaisir. Tout d’abord avec deux articles dans la rubrique Art de la Guerre qui traitent de périodes que j’apprécie tout particulièrement : les guerres de la Révolution française et les guerres de religion. Le premier accompagne un jeu en encart de Vincent Bernard et a pour thème les combats livrés par le général Hoche en 1793. Le second nous détaille la campagne militaire menée par l’armée du roi Louis XIII contre les Protestants du Languedoc, de La Rochelle et du Béarn, et leur charismatique chef Henri de Rohan. Deux chouettes textes que j’ai lus avec grand plaisir.
L’autre élément de satisfaction est ce long article dédié à Commands & Colors Napoleonics, ce système de jeu génial que j’essaie de promouvoir au sein de mon club bastiais et sur le web à travers mon blog Guerres & Plomb (qui est d’ailleurs cité dans l’article) en proposant des traductions car il n’existe pas de version française officielle. C’est d’ailleurs la même chose les autres produits de la gamme (à part Mémoire 44 et le binôme Battlelore/Trône de Fer). Très bien construit, l’article de Yann Morlot détaille le système le jeu et les améliorations apportées par les nombreuses extensions, le tout formant un ensemble de règles qui fait de Commands & Colors Napoleonics un wargame apte à séduire tous les types de joueurs, du néophyte au vieux grognard. A noter qu’il est aisément transposable sur une table de jeu d’Histoire à figurines.
A coté de cela, il serait trop injuste de conclure ce billet en ne précisant pas que ce Vae Victis 141 ne se résume pas à ces trois articles, aussi sympathiques soient-ils. Ainsi, on y trouve un article nous présentant les gammes de figurines 15mm disponibles pour la période Révolution Française ; l’amateur de diorama et de plateaux de jeux se voit prodiguer quelques conseils sur la fabrication de décors désert ; Bruno Allançon nous propose un panorama des règles traitant de la période coloniale ; plusieurs autres jeux de GMTAsyncron ou Compass Games sont passés au crible; l’amateur de films de sabre se voit offrir une adaptation de Congo, la règle de Studio Tomahawk pour le Japon médiéval, etc… Bref, il y en a pour tous les goûts et les couleurs.
VAE VICTIS, numéro 141
Le magazine des jeux d’Histoire Septembre-octobre 2018
84 pages – 7,5€ (15,95€ avec l’encart jeu « Landau ou la mort ! »)

Share:

2 avis sur “Vae Victis n°141

  1. Hello Nico,

    En mettant à jour le lien vers Guerre & Plomb depuis l’article qui le cite sur mon blog (https://www.monsieurminiatures.com/black-powder-seconde-edition/), je viens de tomber par hasard sur cette présentation du numéro 141.
    J’en profite donc pour te remercier (si je peux me permettre le tutoiement, entre passionnés ^^) avec retard, pour les compliments quant à mon article dédié à C&C :Napoleonics. Mon but était en effet de faire découvrir ce jeu vraiment passionnant et apte à réunir tout type de joueurs.
    Pour l’anecdote d’ailleurs, ma femme – d’ordinaire pas spécialement amatrice de wargames – l’aime beaucoup et ne demande pas mieux que de jouer une partie de temps en temps.

    Je ne pouvais évidemment pas manquer de citer ce blog pour sa grande qualité, et la perfection de ses traductions de livres de règles. Ces traductions m’ont d’ailleurs permises d’ouvrir certains jeux que j’adore à mes enfants, pour qui l’anglais est évidemment rédhibitoire. Merci donc pour ce très gros travail à tous les traducteurs !

    Quant à cette refonte de Guerre & Plomb, quel bond en avant !
    Si je peux me permettre une petite remarque constructive, il serait intéressant de pouvoir disposer d’onglets pointant vers les jeux recensés sur ce blog, je n’ai retrouvé le lien des traductions de Black Powder que grâce à la fonction recherche.
    Ceci, vraiment pour pinailler, car c’est un blog que j’ai vraiment beaucoup de plaisir à parcourir régulièrement et cette nouvelle version est magnifique, bravo !

    Amitiés ludiques,
    Yann

    1. Merci beaucoup pour vos compliments. Cela nous fait vraiment plaisir! Oui, nous allons essayer de trouver une solution plus pratique pour accéder aux jeux. Ludiquement, NIco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.