Vermine 2047: le survival post-apo écolo

Dans Vermine 2047 les joueurs incarnent des survivants dans un futur proche post-apocalyptique. Le monde que nous connaissons a subi une succession de cataclysmes et de catastrophes naturelles, reléguant peu à peu l’Homme au statut d’espèce menacée d’extinction. La plupart des survivants se sont regroupés en communauté pour survivre et doivent faire face à la Vermine, mais aussi à d’autres groupes d’humains pas toujours bien intentionnés.

AU PRISE AVEC LA VERMINE

Le joueur doit quotidiennement lutter pour sa survie et les dangers sont nombreux dans un monde où la faune et la flore se sont placées tout en haut de la chaîne alimentaire.

Le joueur pourra faire face à :
– Des créatures : des animaux sauvages, des nuées de criquets, de sauterelles. Des essaims de frelons, des termitières et des fourmilières.
– Au fléau : représente les maladies et les porteurs de maladies
– Des horreurs : des rumeurs de mutations 

Bien plus que tout cela, l’échelle de VERMINE est aussi graduée par la volonté du groupe de joueurs. Le jeu propose de déterminer des éléments qui apporteront un côté fantastique à leurs rencontres. Ainsi, la rumeur de l’existence d’araignées géantes mangeuses d’hommes pourrait se confirmer au fil du scénario. Les décisions des survivants ont donc un aspect central pour leur propre survie et offrent une multitude de possibilités de rencontres malencontreuses.

UN PERSONNAGE, OUI, MAIS AUSSI UNE COMMUNAUTÉ

Les personnages forment une communauté, comme la plupart des survivants. L’âge d’un personnage reflète son vécu face à ses changements climatiques et environnementaux récents. Les plus anciens auront de meilleures connaissances dans la technologie et la culture du monde d’avant, alors que les plus jeunes auront des instincts primaires plus développés.

En plus de son âge, chaque personnage est influencé par un des totems. Ils sont au nombre  de huit. Un totem représente son caractère, sa mentalité et sa façon d’agir. Un totem accorde une capacité qui peut pénaliser ou récompenser en fonction des actions du joueur.  Le joueur peut donc choisir d’incarner un prédateur, il sera courageux, déterminé et implacable. Son personnage aura des bonus s’il triomphe d’un combat et des malus s’il fuit, renonce ou abandonne.

Les totems offrent une vision globale des comportements différents à adopter en fonction des préférences de chacun, donnant encore plus de profondeur à chaque personnage.

Lorsqu’un personnage prend une décision importante, intervient la notion d’adaptation : Une balance qui oscille entre l’Humain et l’Adapté. L’Humain mesure la part d’Humanité qu’il reste à votre personnage après une action comme partager, épargner une vie, venir en aide ou pardonner. L’Humain génère des interdits et procure des bonus en fonction de situations. L’Adapté est la capacité de votre personnage à s’adapter aux autres mais l’éloigne de l’humanité et de ses propres valeurs. Les interdits seront moindres mais ces conséquences d’autant plus importantes.

L’IMPORTANCE DU GROUPE

Les actions de chaque personnage peuvent avoir des conséquences sur votre groupe et sur la part d’Humanité qu’il reste en chacun d’eux. 
Les différences entre les personnages peuvent les rendre complémentaires mais aussi créer des conflits, allant au contraire des totems de certains.
Une réserve de dés de groupe traduit l’esprit d’équipe et surtout le moral de la communauté : Utiliser un de ces dés nécessite un vote !

LE SYSTEME DE JEU

Tout le système de jeu est basé sur des jets de d10. Chaque personnage cumule une caractéristique et, le cas échéant, une compétence dont la somme représente le nombre de dés à jeter. Le MJ détermine dans le même temps un seuil de difficulté. Chaque lancer de dé dont le résultat est supérieur au seuil offre une réussite. Par exemple, si un personnage décide de grimper sur le toit d’un véhicule pour avoir plus de visibilité, il devra réaliser un test de Perception + Vigilance (7). S’il peut plutôt utiliser un drône, le MJ préfèrera lui demander de réaliser un jet de Précision + Pilotage.(5).

CONCLUSION

Routes parsemées de carcasses de voitures, villes en ruine envahies par les animaux et la végétation, VERMINE 2047 plonge le joueur dans un monde post-apocalyptique faisant suite au nôtre avec une touche optionnelle de fantastique. L’aspect bac à sable laisse imaginer une infinité d’aventures pour votre communauté, j’imagine bien un road-trip à vélo pour trouver en urgence un remède dans ce qu’il reste d’une pharmacie pour sauver le doyen du groupe couvert de piqûre de guêpes et finalement tomber nez à nez sur une secte cannibale qui nous proposerait de l’aide à leur manière…

Finalement, VERMINE 2047 mettra en valeur vos capacités de survie et communautaire, avec une prise de conscience sur les problématiques écologiques actuelles par le ludique et le fun!

POUR VOUS RENDRE SUR LA PAGE ULULE DE VERMINE, CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

VERMINE 2047 SUR GUERRE & PLOMB

Share:
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments