DRAKON – LE TEST

Le vieux dragon femelle a capturé une bande de braves aventuriers qui s’étaient introduits dans son antre pour dérober son or. Plutôt que de les dévorer tout de suite, elle a décidé de s’amuser un peu, et l’avidité sera le salut pour l’un des héros. Elle a libéré les héros effrayés à l’entrée de son labyrinthe magique, et le premier d ‘entre eux à récupérer 10 pièces d’or dans son dédale sera remis en liberté. Les autres resteront malheureusement pour le dîner.

DRAKON est un jeu d’exploration pour deux à six joueurs, chacun endossant le rôle d’un héros. Les personnages proposés sont nombre de six (paladin, druidesse, chevalier, voleur, magicienne et guerrier), matérialisés par des cartes et des figurines à la sculpture réussie et riches en détails. DRAKON, la créature du jeu, est également représentée par une figurine de plus grande taille. La mission des joueurs est d’explorer l’antre de DRAKON pour y récupérer des pièces d’or, tout en évitant d’être rattrapé par la créature jalouse de son trésor.

L’ensemble du matériel est de belle qualité, notamment les tuiles, les illustrations sont jolies (notamment celle de la boîte de Dave KENDALL), rendant l’ensemble et plaisant à manipuler. Au final, au regard du matériel, on se retrouve avec un produit à l’intéressant rapport qualité-prix.

dav

PRINCIPES DE JEU

Dans DRAKON, chaque joueur débute avec une main de quatre tuiles. A son tour, le joueur actif a le choix entre poser une tuile salle suivant des règles d’orientation très précises ou déplacer sa figurine de héros d’une salle à une autre. Il y a plusieurs types de tuiles salles. certaines sont vides, d’autres contiennent des pièces d’or (on tire au hasard un pion Pièce d’or), et d’autres déclenchent un sort spécial quand un personnage y pénètre. La règle de déplacement obéit à un système de parcours fléché, obligeant les joueurs à planifier leurs actions. Enfin, un type de tuile permet de faire entrer en jeu DRAKON, ou de la déplacer si elle l’est déjà. Si DRAKON entre au contact d’un personnage, ce dernier n’est pas éliminé mais retourne à la tuile de départ et il doit se défausser d’un pion Pièce d’or. Le premier joueur à récupérer 10 pièces d’or remporte la partie.

Figurines vendues non peintes (peinture N. Lamberti)

L’AVIS DE G&P

DRAKON est un jeu cérébral (modéré, on est loin d’un DUNGEON TWISTER) mêlant le placement de tuiles et le dungeon crawler. Après une rapide mise en place, le joueur va devoir agir sur deux front pour espérer remporter la victoire: en faisant preuve de malice, posant les bonnes tuiles, au bon moment, au bon endroit, afin de piéger ses adversaires, tout en n’oubliant pas de récolter des pièces d’or en déplaçant prudemment son héros. Si l’on peut y jouer à deux, le défi est nettement plus intéressant à 3 joueurs et plus. La durée d’une partie est assez courte, comptez environ une demi-heure la séance.

Les plus

Mise en place rapide

Du matériel de qualité

Un jeu de réflexion au thème assez présent

Les moins

Vraiment intéressant à partir de 3 joueurs.

DRAKON

Un jeu de plateau de Tom JOLLY

Illustrations de Dave KENDALL et Tom GARDEN

Un jeu Fantasy Flight Games édité par EDGE

Share:

1 avis sur “DRAKON – LE TEST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.