Horse & Musket 3D: début des hostilités à Lauffeld 1747

Le premier essai de la  »version 3D » de Horse & Musket avec des figurines 15mm s’est déroulé ce soir sur le scénario de la bataille de Lauffeld, affrontement majeur de la guerre de Succession d’Autriche. La durée limite de la bataille était fixée à 16 tours, l’armée de Louis XV, dirigée par le maréchal Maurice de Saxe devant accumuler 6PV avant l’échéance pour revendiquer la victoire. Malheureusement pour le duc de Cumberland, l’histoire a bégayé et le frère du roi George n’a pas eu l’occasion de prendre sa revanche sur le protégé du roi de France. En effet, comme en 1747, l’affrontement sur le champ de bataille des Guerrieri de Bastia a tourné court quand les Français, très impétueux, se sont jetés sur l’aile droite de l’armée Pragmatique où étaient alignés les Autrichiens. Ces derniers, subissant des grosses pertes et malgré les efforts du maréchal Daun à maintenir les lignes, se sont débandés devant la furia francese. Le duc de Cumberland, après être resté passif devant la détresse de son allié, a fini par réagir mollement, en envoyant le contingent Hanovrien, mais ce dernier, tombant nez à nez avec les Gardes Françaises et Suisses, se résigna, après un âpre combat, replier en désordre (non sans avoir perdu les 3/4 de ses effectifs). Une dernière charge, menée à gauche par les dragons du maréchal d’Estrées, finit d’éteindre les velléités adverses. Au tour 9, le duc de Cumberland, désirant sauver ses troupes (la quasi totalité était encore intacte), ordonna la retraite. Score final: 6-3 pour les Français.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

9 réflexions sur “Horse & Musket 3D: début des hostilités à Lauffeld 1747

  • 12 janvier 2019 à 9 h 51 min
    Permalien

    c’est une bien belle table ! Les figurines sont de quelles marques ?

  • 12 janvier 2019 à 12 h 38 min
    Permalien

    Tout d’abord, merci. 🙂 Alors, il y a principalement des Essex, des Old Glory et des Lancashire.

  • 12 janvier 2019 à 16 h 49 min
    Permalien

    satisfait par ce jeu? j’hésite à y investir.

  • 12 janvier 2019 à 16 h 49 min
    Permalien

    tu as abandonné Tricorne?

  • 12 janvier 2019 à 17 h 21 min
    Permalien

    Oui, tout à fait, si vous appréciez Hold the Line, c’est dans la même veine. Un niveau de complexité réglable, adaptable au niveau des joueurs, et de leurs souhaits

  • 12 janvier 2019 à 17 h 22 min
    Permalien

    Non, mais comme Tricorne ne traite pas encore le théatre européen… 🙂

  • 12 janvier 2019 à 17 h 40 min
    Permalien

    ok je comprends ton choix du coup. Perso je préfère Tricorne à Hold the Line au final (très déçu par Frederick’s War d’ailleurs).

  • 13 janvier 2019 à 10 h 03 min
    Permalien

    Ah? Qu’est ce qu’il t’a déplu dans FW? A part les pions tout moches? 🙂

  • 13 janvier 2019 à 11 h 32 min
    Permalien

    Nous avons trouvé que le rendu était moins efficace que pour Hold the Line. Du fait des grands espaces et de la place pour manoeuvrer, la Guerre de 7 ans mérite à nos yeux une règle qui prenne plus en compte les différents types de formation. Du coup nous avons repris le vénérable Age of Reason.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.