Masters of the Universe: Fields of Eternia sur Gamefound

Comme l’on pouvait s’en douter, la campagne de financement lancée par Archon Studio sur Gamefound pour Masters of the Universe : Fields of Erternia a atteint son objectif (modeste il est vrai) en un temps record. Il n’a effet suffit qu’une petite dizaine de minutes pour que la somme de 50,000€ soit atteinte. Et au moment où j’écris ces lignes, à 10 jours de la fin de la campagne, c’est 750,000€ (pour 4390 backers) qui sont tombés dans l’escarcelle de l’éditeur polonais.

Il faut dire que le projet a de quoi séduire plusieurs générations de fans élevé avec les exploits héroïques de He-Man, de She-Ra et dans l’ombre de Squeletor. Aujourd’hui, la licence Les Maîtres de l’Univers, fleuron de la compagnie Mattel avec ses figurines, ses comics, ses séries d’animation, ses jeux vidéo et son film, se pose comme un des plus imposants piliers de la culture geek. Et l’un des plus solides. Pour preuve, ces nouveaux métrages d’animation produit par Netflix (She-Ra et les princesses au pouvoir et Les Maîtres de l’Univers : Révélation) et un nouveau projet de film live. Par contre, pour ce qui est des jeux de société, le bilan est assez maigre avec juste un jeu hybride (moitié jeu de rôle, moitié jeu de plateau) The Masters of the Universe Role Playing Game édité en 1985 par FASA Corporation et qui est resté inédit chez nous. Normal donc que ce Masters of the Universe : Fields of Eternia connaisse un tel engouement.

D’autant plus que, pour ses qualités intrinsèques, le jeu semble prometteur. Par ses visuels, tout d’abord. Des cartes aux graphismes qui évoquent ceux des dessins animés (du vintage remis au gout du jour) et de superbes figurines qui vont titiller notre fibre nostalgique. Franchement, ça pète, ça donne envie. Ensuite, l’équipe d’Archon (le très bon Vanguard of War, Wolfenstein the Boardgame) de Jakub S. Olekszyk et Dave Ketch nous décrit un gameplay très riche, encourageant l’interaction via des possibilités d’alliances (et donc de trahisons). Jeu de deckbuilding et de prise et contrôle de zone, Masters of the Universe : Fields of Eternia se voit aussi doté d’un mode solo via un deck IA dédié. Son matériel et la durée annoncée de chaque séance, fixée à 90 minutes, place ce jeu dans la cour des americatrash.

Pour ce qui est de la campagne. Le pledge de base est à 99,00€ et donne aussi accès aux strecht goals (des figurines supplémentaires). Le pledge Collector inclut les pledge de base et les deux extensions extensios (Rise of Snake Men et Spell of Separation) pour la somme de 179,00€.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Gamefound de Masters of the Universe : Fields of Eternia.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.