Nuits agitées & Dures journées, un supplément pour Warhammer Fantasy Role-play: la critique

J’ai eu le privilège de connaitre et de jouer à la première édition de Warhammer, le jeu de rôle. C’était à la fin des années 80. Descartes nous proposait là un univers baroque fait de violence et d’aventures, évoluant dans un monde ouvert, loin des couloirs piégés et des salles obscures qui composaient généralement l’ordinaire de nos aventuriers de papier. Généralement, mais pas toujours, je dis pas que Warhammer à réinventé le jeu de role, hein? D’ailleurs, la même année, je crois, sortait RuneQuest 3, qui épousait une démarche assez similaire. Alors, s’il vous plait, rangez les fourches et les torches que j’ai cru entrevoir dans les yeux d’entre vous. Le scénario Une nuit agitée aux Trois plumes, qui parut dans le White Dwarf #94 sorti en 1987 mais que, personnellement, j’ai découvert deux ans plus tard dans le supplément Repose sans Paix, est un bon exemple de ce que cherchaient, dès la création du jeu, les concepteurs de Warhammer avec son scénario à tiroirs composé de plusieurs intrigues qui plongeait les personnages dans une aventure mêlant, en sus de l’action, des investigations et des rapports sociaux. Aujourd’hui, cela peut paraître banal mais à l’époque, ce scénario a contribué à faire la réputation du bébé de Graeme Davis, et c’est pour cela qu’il est aujourd’hui considéré comme un grand classique du genre.

Est-ce le souvenir ému de Une nuit agitée aux Trois plumes qui a encouragé Graeme Davis à produire ce supplément baptisé Nuits agitées & dures journées ? Je l’ignore mais je suis ravi de cette initiative, d’autant plus qu’elle fait renaître, dans des versions améliorées, deux autres anciens textes qui sont Le mariage de Nastassia (Warhammer 1ere édition) et Au bord de la nuit (Warhammer 3eme édition) – les deux autres sont des textes originaux. Mais attention, que vaut tout cela en 2021 ? Nuits agitées & Dures journées serait-il juste un supplément pour joueurs nostalgiques? Une sorte de madeleine de Proust? On va se pencher sur le cas.

Tout d’abord, voyons ce qu’il en est de la cosmétique. Et le constat est rapide : ce supplément de 96 pages est du même niveau que le reste de la gamme. C’est-à-dire excellent. La couverture (avec ses polices en relief) et les illustrations intérieures sont des créations originales, même lorsqu’il s’agit de représenter un PNJ somme toute assez commun. Et cela dans le but de bien restituer l’ambiance entretenue par le texte. Un objectif qui est atteint avec classe. La majorité de ces dessins sont de plus en couleurs. En fait, seule la galerie des PNJ est composée de dessins noir et blanc. Le texte est clair, malgré des polices un peu petites à mon goût, et le papier très agréable au toucher. Je sais qu’un certain Fred à la rédaction n’apprécie pas des masses le papier glacé mais, là, franchement, ça le fait. Pour finir, des cartes des lieux et des plans très détaillés sont inclus dans chaque scénario et ils se révèlent d’une grande utilité. Bref, pour ce qui est de la forme, c’est parfait. Passons maintenant, si vous le voulez bien, à la substantifique moelle.

Nuits agitées & Dures journées inclut cinq aventures se déroulant dans la principauté du Reikland et qui peuvent être jouées comme des scénarios autonomes ou sous la forme d’une petite campagne (une carte de campagne est d’ailleurs incluse). Il est également présenté des guides qui permettent de les introduire comme éléments de la grande campagne L’ennemi intérieur (5 volumes non encore disponibles en français). Chaque scénario est accompagné de divers conseils pour le MJ afin d’introduire les personnages dans ces aventures au cours desquelles ils seront destinés à accompagner la gravin Maria Ulrike von Liebwitz, de la maison d’Ambosstein. Un élégante représentante de la noblesse locale qui se retouve plongée dans des déboires familiaux. Chaque scénario suit le même schéma, avec une introduction et des propositions de mise en situation, suivies d’une description des intrigues puis la liste horodatée des évènements qui vont faire évoluer lesdites intrigues. C’est clair, c’est précis, un vrai bonheur pour le MJ qui dispose de tout le confort pour maitriser la session sans se perdre ou oublier des faits importants.

L’entame des aventures se traduit généralement par l’arrivée d’un événement apparemment banal, comme un mariage ou une nuit de repos dans une auberge, mais qui est le déclencheur d’une série d’intrigues dont certaines ne seront pas forcément perçues par les joueurs, alors que d’autres leur sauteront aux yeux. En fait, tout dépend du comportement de leurs personnages. Le MJ doit donc suivre l’évolution de chaque intrigue en tenant compte des éventuels changements qui sont les conséquences des actions des personnages-joueurs et, en cela, le livre est d’un grand soutien car il donne des indications sur les différents cas de figures possibles, comme la manière d’agir dans le cas où surviendrait la mort d’un PNJ important. A noter que derrière une façade de simplicité, Nuits agitées & Dures journées est composée d’une flopée d’intrigues aux températures variées (de la plus glauque à la plus cocasse) qui amènera les joueurs à vivre de nombreuses expériences ludiques en faisant bouillir parfois leurs neurones, avec des personnages qui seront amenés à soutenir (ou pas) une élégante noble, retrouver une mariée disparue, mettre en échec des cultistes, assister à une soirée à l’opéra et j’en passe… Bref, une tonne d’aventures captivantes !

En plus de ces cinq scénarios, Nuits agitées & Dures journées introduit un nouveau personnage joueur pour WFRP : le Gnome. Les personnages seront en effet amenés à croiser un Gnome dans les aventures de ce livre. Aussi sont présentées ici les règles de création (avec carrière et tout et tout) si un joueur souhaite construire un personnage joueur à partir de cette race étrange, rarement rencontrée dans WFRP, et que l’on a trop tendance à confondre avec les Halflings. Enfin, cerise sur le gâteau, ce chapitre consacré à la création d’un Gnome est suivi d’un autre qui présente plusieurs « jeux de taverne » à base de jets de dés que le MJ pourra introduire dans ses histoires pour les agrémenter et/ou donner du volume à son monde imaginaire.

L’AVIS DE G&P

Oubliés les premiers déboires de Khaos Project ? Peut-être pas totalement mais le moins que l’on puisse dire c’est que l’éditeur français est sur la bonne voie et qu’il fait de gros efforts pour se faire pardonner. Après un livre de base complètement révisé (bon, là, c’est normal, l’on en attendait pas moins) et un magnifique écran (rarement vu un écran d’une telle qualité), voici qu’il nous propose ce produit atypique qui se révélera être une véritable expérience pour les joueurs, tout d’abord, mais aussi le MJ. Mais attention, je pense que, de par son originalité et sa complexité, Nuits agitées & Dures journées ne va pas faire l’adhésion de toutes les tables, notamment de celles qui favorisent les récits linéaires et qui aiment manier marteau de guerre et claymore sans trop se poser de questions sur leur environnement. Je respecte leur réticence mais, personnellement, j’adore ce supplément.

J’ADORE

FICHE TECHNIQUE

NUITS AGITÉES & DURES JOURNÉES

Un Supplément WARHAMMER FANTASY ROLE-PLAY
Conception et écriture: Graeme Davis, Andy Law, Ben Scerri
Illustrations: Andy Law, Fernando Issamo, Jonathan O’Donoghue, Mark Gibbons, Matteo Spirito, Mitchell Nolte, Ralph, Horsley, Sam Manley, Scott Purdy, Victor Leza
Couverture: Ralph Horsley
Cartes: Andy Law, Jérôme Huguenin
Traduction: Manuel Ponce, Valerie Laproye, Gilles Snoeck
Edition: Khaos Project
Matériel: livre de 96 pages couleurs à couverture rigide
Prix: 29,90€
Site internet: https://khaos-project.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.