Orconomics sur kickstarter: quand les businessmen ont les crocs

Vous connaissez les orcs, leur amour du combat, de la bonne chaire (humaine… ou elfe, surtout) et des blagues fines comme une pensée de Nadine Morano? Mais connaissez-vous vraiment le modèle économique qui fait leur société? Il faut dire qu’en des temps troublés par les conflits, il n’était que de peu d’intérêt de s’y intéresser, mais aujourd’hui que la guerre est terminée depuis longtemps, peut-être est-il temps d’explorer plus avant la société des peaux vertes. C’est ce que vous propose Orconomics, ou comment monter un business dans le monde des orcs.

Orconomics fait actuellement le sujet d’une campagne kickstarter. Il s’agit d’un projet mené par Ares Games, un éditeur transalpin. A la base, l’on est donc dans la fantasy spaghetti, au langage chantant mais peu compréhensibles pour la majorité des lecteurs de ce site. La bonne nouvelle, du moins pour nous joueurs francophone, c’est que Bragelonne Games s’est engagé pour s’occuper de la localisation française. Youpi.

Pour décrire le projet en quelques mots, Orconomics est un jeu dans lequel deux à cinq joueurs incarnent des entrepreneurs qui tentent de développer leur business à travers dix domaines industriels différents. Les entreprises de chaque secteur industriel génèrent des revenus ou des pertes et accordent aux joueurs des capacités qui peuvent être utilisées pendant la partie. Pour ce qui est des méthodes, évidemment, on reste dans le monde des orcs, où la subtilité est un concept ignoré, même par la jet-set.

Orconomics a été publié pour la première fois en 2018 en Russie, et cette deuxième édition améliorera l’expérience de jeu avec un système de quêtes qui introduit une nouvelle condition de victoire, des cartes d’influence pour les capacités du secteur économique et des mécanismes de démarrage complètement nouveaux.

Si vous désirez en savoir plus, rendez-vous sur la page kickstarter d’Orconomics.

Share:
0 0 voter
Côte d'amour
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments