Cobaye[s], le jeu de rôle de Survival-Horror teinté de Cyberpunk

Après une campagne de financement réussie sur Ulule, Cobaye[s], un jeu de rôle d’horreur matiné de cyberpunk est arrivée en boutique. Voici ci-dessous une présentation du jeu par ses auteurs.

L’UNIVERS

Où en serait la science aujourd’hui si les études sans morale, sur les humains, avaient perduré ? À quoi ressemblerait le monde si les expériences sur les humains étaient devenues toujours plus cruelle ?
Ce Jeu de Rôle propose un univers imaginaire, dans lequel les expériences sans éthique sur l’Homme continuent à l’échelle mondiale.
La recherche, de la santé et de la jeunesse éternelle, est devenue une préoccupation universelle : les mutations génétiques et la nanotechnologie se sont démocratisées et même vulgarisées, elles font partie du quotidien.

Jouer à Cobaye[s], c’est évoluer dans un monde où les membres amputés repoussent grâce à la génétique, où chaque organe peut-être remplacé par un équivalent prothétique neuf. Un monde où les laboratoires pharmaceutiques et centres de recherches travaillent pour améliorer l’Homme, à n’importe quel prix, quitte à tester leurs produits sur l’Homme lui-même. C’est parcourir des rues que l’on connaît (Paris, New-York, etc), qui ont un détail qui ne nous revient pas. C’est découvrir que les puissants peuvent vivre à l’abri des maladies et de la vieillesse, pendant que les autres tentent de survivre en vendant leur corps pour tester des produits High Tech sans conscience des effets secondaires.

Cobaye[s] est un univers parallèle de notre monde si les laboratoires avaient une totale Hégémonie sur notre planète.
Mais quel camp choisiront vos joueurs et/ou personnages ? Profiter des bienfaits de cette évolution ? Ou tenter de détruire ce système qu’ils exècrent…

LE SYSTEME DE JEU

Le système de jeu à été pensé pour être le plus fluide possible ; pour ce faire nous avons décidé de n’utiliser qu’un seul type de dé : le D100. La complexité des actions entreprises par les personnages déterminent la difficulté que leur impose le MJ.

Dans le monde de Cobaye[s], le premier jet de dés détermine la localisation ou encore les dégâts. Le jeu est affranchi de jets secondaires pour éviter certaines situations illogiques. Exemple qui nous est certainement tous arrivé : un tireur d’élite, dans les meilleures conditions et ayant réussi son test de tir avec brio, ne touche sa cible qu’au niveau du gros orteil du pied gauche car il “rate” son test de localisation fait durant un jet secondaire. Ce choix a d’autant plus été fait pour favoriser la spécialisation. Contrairement à de nombreux JDR, dans Cobaye[s], un personnage spécialisé n’a pas besoin, la plupart du temps, de lancer de dés pour réussir ses actions si celles-ci correspondent à sa spécialité. Cela évite les “échecs critiques” connus de la plupart des joueurs. Il va de soi qu’un hacker connu pour avoir piraté le pentagone n’aura aucune difficulté à pirater l’ordinateur sans défense d’un adolescent. Le travail du MJ ne s’en voit pas court-circuité car si un personnage est extrêmement bon dans un domaine, il aura fait le choix d’en sacrifier d’autres.

Le monde dans lequel évoluent les joueurs est extrêmement dangereux en lui-même, nous avons donc souhaité limiter l’impact des probabilités pour que le lancer de dés reste un plaisir pour chacun de nous. C’est dans cette optique que nous avons fait l’ensemble de ces choix.


Cobaye[s] est le fruit d’une auto-édition. Le livre de base de 320 pages au format A4 et à couverture rigide est disponible en boutique au prix de 50,00€, l’écran du meneur de jeu à trois volets au prix de 10,00€.

Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez le kit découverte de Cobaye[s] en téléchargement libre dans notre Coin du rôliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.