CULTE – LE TEST

Culte Bragelonne

La fiche de CULTE sur Guerre & Plomb


De puissantes entités résident dans les sombres recoins de notre monde. Vous devrez invoquer et renforcer votre déiété plus vite que vos rivaux.

Pour mener à bien votre mission, rien ne doit vous arrêter. Envoyez vos Prêtres dans les lieux de la Cité Eternelle afin qu’ils y recrutent des fidèles, qu’ils se livrent à de sombres rituels, qu’ils corrompent les officiels et provoquent la colère des Foules de fanatiques.

CULTE, de Bragelonne Games, se présente sous la forme d’une belle grosse boite bien remplie. Comme vous pouvez le voir dans l’unboxing ci-dessous, le matériel est de qualité ; les figurines de patriarches sont de belle taille et assez bien sculptées ; les cartes sont solides, tout comme les marqueurs et le plateau. On peut juste regretter des illustrations de plateau un peu trop sombres (même si on évolue ici en plein dark, voire horror, fantasy). A noter un joli livret de règles, riche en illustrations et dotée d’une mise en page aérée facilitant la lecture.

LES PRINCIPES DE JEU

Chaque joueur incarne le Patriarche d’un culte peu fréquentable dédié à des dieux issus de diverses mythologies et créations littéraire. Fafnir (le dragon de la légende de Siegfried), Cthulhu et Arachné cotoient ainsi Anubis, Tiamat ou Janus. Cette variété n’est pas que cosmétique puisque chaque culte présente des aptitudes spécifiques, présentées sur les fiches de culte. De plus, si certains dieux ont la préséance lors de la résolution d’égalités, ils sont aussi plus difficiles à invoquer.

CULTE est un jeu de placement d’ouvrier de majorité. Un tour de jeu est divisé en deux phases : la Phase d’Intention et la Phase de Résolution.

Durant la phase d’Intention, les joueurs vont placer leurs figurines Patriarches ou leurs jetons Prêtres (de valeur 1 à 4) dans des lieux de la Cité. Chaque lieu offre ses propres bénéfices. Par exemple, le Marché rapporte des pièces de monnaie ; les Ruines permettent de piocher une carte Miracle ;  les Taudis ramènent des Fidèles, etc. Tous les lieux ne sont pas accessibles au début de la partie. Par exemple, pour accéder au niveau 3 du plateau, le Culte doit avoir converti 3 Fidèles (on commence la partie avec 2 fidèles).

Les joueurs peuvent alors, s’ils bénéficient d’une Foule de fanatiques ou plus, conclure cette phase en Prière. Il s’agit d’une action bonus qui permet aux joueurs de bénéficier de l’effet des lieux, même s’il est absent ou en minorité.

Durant la phase de Résolution, on active chaque lieu occupé par un ou plusieurs Prêtres. En cas de contestation, c’est le joueur qui comptabilise la plus haute valeur de Prêtre qui bénéficie des propriétés des lieux. Les joueurs peuvent influer sur le résultat en jouant des cartes Miracle ou Intrigue, voire déclencher un pouvoir spécial de son culte. Ainsi, au fil des tours, en activant certains lieux, les joueurs pourront augmenter le nombre de Fidèles, de Foules de fanatiques, ou construire des Autels. En fonction de leurs options de jeu. Car, avec CULTE, il a plusieurs manières (en fait 3) de remporter la partie. Enfin, de mon point de vue, la plus fun est de réussir à l’acte suprême, l’invocation qui voit le dieu débarquer avec tambours et trompettes !

L’AVIS DE G&P

On peut être impressionné par la boite et la matériel, voire en CULTE un jeu indigeste et/ou lent. En fait, il n’en est rien. Certes, CULTE est un jeu expert, mais le système concocté par Konstantin Seleznev est se dévoile aussi riche qu’intuitif. Au bout de deux tours, le joueur a assimilé les principes de cette mécanique de mise et de placement d’ouvriers et il peut ainsi se concentrer sur sa tactique. Et cela n’est pas du luxe car les voies menant à la toute-puissance sont nombreuses. Le joueur le plus ‘’sombre’’ aura tendance à mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires en jouant des cartes Intrigue, un second jouera la méthode ‘’Miracle’’ (des cartes qui boostent ses mises) pour aller à l’essentiel, alors qu’un autre tentera de noyer la cité d’Autels ou d’augmenter son Influence (indispensable à l’Invocation). Se fixer un objectif et s’y tenir est le la condition sine qua non pour l’emporter.

Jeu au déroulement évolutif, ne manquant pas de possibilité d’interaction, CULTE se montre à la fois docile et  confortable, tout en proposant un sympathique défi.  Du coup, on ne voit pas passer les deux à trois heures que nécessite la durée d’une partie.  Le jeu se montre cependant moins intéressant à deux joueurs, et un brin trop lourd à cinq.

Enfin, pour finir, on peut également apprécier l’effort fait pour faire ressortir le thème. Si le visuel (figurines et illustrations) y est pour beaucoup, la mécanique et le vocabulaire contribuent à renforcer le ressenti. Nul doute, donc, que ce jeu est apte à séduire les amateurs de fantastique.

dav

Les Plus

  • Du matériel de qualité
  • Une mécanique fluide
  • Plusieurs style de jeu
  • Interactivité au choix

Les moins

  • peu intéressant à deux joueurs
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.