Dice Farm: la critique

Avec Dice Farm, Rudiger Dörn – à qui l’on doit des hits comme Istanbul ou Las Vegas – nous propose d’endosser le rôle d’un courageux agriculreur qui tente de rentabiliser sa ferme bio. Il s’agit d’un jeu pour 2 à 4 joueurs âgés de 8 ans et plus, donc un jeu plus accessible que ce que nous offre généralement le concepteur allemand. Une  accessibilité au grand public qui est appuyée par la cosmétique un brin enfantine, fruit du travail de Christian Fiore.

Dans Dice Farm, chaque joueur possède un plateau Ferme divisé en dix zones et un plateau Stand où il va stocker ses marchandises bio. Oui, dans Dice Farm, c’est du commerce direct, du producteur au consommateur. Il y a également un plateau commun, le Marché (une dénomination un brin abstraite car je ne vois pas trop ce qu’il peut symboliser), sur lequel sont placées les six cartes Champ que les joueurs vont pouvoir acquérir au fil des tours. Le principe du jeu est de d’activer ses cartes Champs placées sur votre plateau Ferme pour, soit collecter des marchandises (œufs, miel, laine et lait), soit en vendre pour les échanger contre des points de victoire et autres bonus.  

Durant la partie, vous allez pouvoir améliorer votre ferme en modifiant les productions des zones du plateau. Pour cela, quand vient son tour, le joueur lance les 3 dés. Il choisit alors un dé et prend la carte qui figure sur l’emplacement du Marché portant le même chiffre et la place sur la zone Ferme de son choix, remplaçant éventuellement la carte Champ qui s’y trouvait (le joueur défausse cette dernière). Ensuite, vient la phase d’activation qui implique tous les joueurs. On fait le  total des 2 dés qui reste et on active les zones des plateaux Ferme qui correspondent au résultat. Les effets des cartes sont variés mais, en gros, certaines d’entre elles vous fournit des marchandises et d’autres vous permettent de vendre certaines marchandises de votre Stand pour gagner des points de victoire. Certaines cartes sont éphémères, elles sont défaussées quand elles sont activées, d’autres persistantes et restent en place tant qu’elles ne sont pas remplacées.

Certaines cartes produisent également des Tournesols et des Sacs de toile. Les Tournesols sont des « boosters » de production. Placés sur un Champ, ils permettent en d’améliorer le rendement d’une unité par Tournesols. Les Sacs de toile servent, eux, à modifier les résultats du ou des dés. La partie s’achève dès que le Marché ne peut pas être renouvelé avec de nouvelles cartes. Celui qui a le score le plus élevé remporte la partie. Pour les fermiers plus expérimentés, le jeu propose également trois extensions prêtes à l’emploi, qui, en plus de diverses procédures de début de partie, personnalisent les compétences de chaque agriculteur et permettre de gagner plus de profit en remplissant des objectifs.

L’AVIS DE GUERRE & PLOMB

Dice Farm est accompagné d’une cosmétique de produit jeunesse qui est assurément trompeuse. En effet, si le jeu ne peut pas être considéré comme d’accès difficile (il n’y a finalement que deux actions possibles), il exige toutefois que les plus jeunes soient encadrés par leurs parents ou des joueurs plus âgés (notamment pour décrypter le livre de règles). Pour ce qui est du gameplay, l’on est devant un pur jeu à l’allemande au thème quand même bien forcé, d’autant plus que certains éléments du jeu sont dotés de capacités peu logiques et cassent l’ambiance, comme le Tournesol et son « super pouvoir » (perso, j’aurai choisi du compost même si c’est moins poétique). Par contre, la mécanique, très simple il est vrai, tourne bien. Au bout d’un ou deux tours de jeu de prise en main, la partie se déroule de manière fluide. Mais Dice Farm mérite-t-il pour autant le détour ? J’émettrais quelques réserves sur le sujet. Pour les joueurs experts, le jeu est assurément trop simple, même en utilisant les extensions. Pour les autres, force est d’admettre que Dice Farm ne se démarque pas par rapport aux autres jeux d’exploitation agricole qui envahissent depuis des années les étals des boutiques. Alors, l’achat peut être justifié si vous commencez juste à construire votre ludothèque, sinon… à vous de voir.

VIDEO: THE UNBOXING G&P

FICHE TECHNIQUE

Dice Farm
DICE FARM

Un jeu de plateau de Rudiger Dorn
Illustrations de Christian Fiore
2 à 4 joueurs / 30 à 45 minutes / 8 ans et plus

Éditeur: Matagot
Distributeur: Surfin’ Meeple
Prix moyen: 34,90€
Site internet: https://surfinmeeple.fr/catalogue/2413-dice-farm-3760146649743.html
Matériel:
• 4 plateaux Ferme
• 1 plateau Marché
• 100 jetons Marchandise
• 40 jetons Sac
• 24 jetons Tournesol
• 4 tuiles 50/100
• 4 marqueurs de Pièces
• 3 dés
• 59 cartes Champ
• 4 plateaux Stand
• 10 cartes Démarrage Rapide
• 6 cartes Objectifs
• 8 tuiles Objectifs
• 40 jetons Transport
• 1 carte Fermier
• 7 tuiles Compétences de Fermier
• La règle du jeu

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.