Iron Kingdoms: Requiem en VF sur Ulule

Il y a une vingtaine d’années, Les Royaumes d’Acier, un univers de campagne mêlant gothique, fantasy, steampunk démarquait en français chez Ubik (le futur Edge). Dérivé de Warmachine, un jeu de figurines fantastiques créé par Privateer Press, Les Royaumes d’Acier utilisaient comme mécanique le D20 System de D&D3. Ce setting aussi bien construit qu’original connut un franc succès mais, hélas, la localisation en français s’arrêta quand le jeu adopta pour sa nouvelle édition de 2012 le système D6 de Warmachine. Jusqu’à aujourd’hui.

En 2021, c’était le retour du jeu de rôle « full metal fantasy » au D20 System (celui de la 5e édition, bien sûr) à travers une campagne Kickstarter très réussie. Cela ne pouvait pas laisser indifférent les studios français et c’est finalement le dynamique Studio Agate qui a hérité du projet. La campagne est d’ores et déjà lancée sur Ulule. Elle va durer jusqu’au 15 septembre.

Baptisé Iron Kingdoms : Requiem, cet univers réinvente les codes du médiéval fantastique en y ajoutant une bonne dose de steampunk et des enjeux à la noirceur assumée. Voici un extrait de la présentation de l’éditeur:

Il s’agit d’un univers médiéval-fantastique où pour lutter contre un oppresseur, les peuples d’Immoren occidentale ont développé de nouvelles armes mêlant technologie et magie en une nouvelle science arcanique : la mékamagie. Celle-ci produit aussi bien des armures motorisées, des armes combinant les effets de l’alchimie, de la puissance de la vapeur et de la poudre, que d’immenses automates contrôlés magiquement : les terribles scaraciers. Ces créatures artificielles font d’ailleurs désormais partie intégrante du quotidien des Royaumes d’Acier puisque déclinées en version utilitaire, elles aident aux travaux pénibles, dans les champs ou sur les docks.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Ulule de Iron Kingdoms.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.