Mur d’Hadrien: la critique

Dans Mur d’Hadrien, les joueurs endossent le rôle d’un général romain chargé de la construction d’un castellum miliarium et d’un mur limitrophe. Pendant six ans (tours de jeu), les joueurs construiront leur fort et leur mur, assureront les défenses et attireront des civils en construisant des services et en proposant des divertissements – tout en défendant l’honneur de l’Empire romain contre les Pictes en guerre. Le joueur qui pourra accumuler le plus de renommée, de piété, de bravoure et de discipline, tout en évitant le dédain, prouvera à l’empereur qu’il est le citoyen romain modèle et sera couronné Legatus Legionis!

LE MATERIEL

La boîte est lourde, remplie de deux blocs épais, de cartes généraux (6×12), des cartes destins (48), de six pistes cartonnées épaisses, de tous les meeples nécessaires (4 couleurs) et de la ressource principale la pierre. Le matériel est exellent et agréable à manipuler. Les feuilles à cocher sont peut-être un peu envahissante sur la table mais les informations, nombreuses, restent lisibles. Les illustrations sont agréable mais la finesse et la qualité du papier effacent les couleurs. Les cartes finition tissus sont fines mais assez solides et agréables à manipuler.

Le jeu est complexe et mérite un livre de règle impeccable. C’est le cas. Chaque piste à cocher est explicité avec exemples à l’appui. La première partie est laborieuse mais le retour à la règle se fait confortablement car on y trouve facilement les réponses.

mise en place
mise en place

LES PRINCIPES DE JEU

Chaque joueur dispose d’un Général équipé d’un deck de 12 cartes. Elles seront piochées par deux lors des 6 jours/manches. Une carte sera insérée sous le jour en cours et laissera apparaitre un objectif de fin de partie,

la seconde servira pour à de rajouter des ressources

ressources additionelles
ressources additionnelles du Général

acheter des marchandises ( différentiés par le numéro), celle de sa carte ou celle de son voisin

marchandise disponible
marchandise achetable

et explorer pour recouvrir une grille parsemée de bonus.

Zones explorées
Zones explorées

Les 48 cartes destins figurent les ressources du tour

ressources principales du jour
ressources principales du jour

les blessures subies par les gladiateurs proposés au spectacle de l’arène

blessures reçues par les gladiateurs
blessures reçues par les gladiateurs

le numéro de marchandise disponible à l’achat de la pioche en solo.

marchandise de la pioche
marchandise de la pioche

En fin de chaque journée, un nombre de carte destin défini par le niveau de difficulté est tiré pour figurer l’attaque des Pictes

Attaque des Pictes
force d’attaque des pictes

et sur quelles parties du mur elles dévaleront. A nous de vite construire les défenses mais quel côté?

zones du mur attaquée
zone du mur attaquée

Jusque là, les mécaniques sont accessibles et l’iconographie tout à fait compréhensible. C’est après que cela se complique. Que faire de tous ces meeples et de ses ressources ?

Je ne vais pas détailler cette partie car elle est gérée par deux feuilles de format 22×22 cm pleines de pistes à cocher suivant des contraintes de déclenchement selon le niveau de bâtiment, de développement, etc..

pistes citoyens

SCORING

A la fin des six jours, on compte les points selon la longueur de chaque piste atteint, Renommée, Piété, Vaillance, Discipline et on soustrait les points de disgrâces reçus pour chaque vague de Pictes non repoussée par les failles de votre mur en construction. S’ajoute enfin les objectifs de vos généraux que vous avez glissé chaque jour sous la piste cartonnée. Plus ils sont réussis plus vous marquez. Cela ne dépasse pas quelques points par jour mais cela détermine votre façon de jouer, donne des directions de développement à privilégier.

L’AVIS DE G&P

Ça  combotte dans tous les sens et demande un peu de jus de crâne pour équilibrer les besoins. Entre la protection du mur, les infrastructures de soutiens et les nombreuses combinaisons proposées, il vous manquera toujours LE meeple pour assouvir vos prétentions de stratège. Chaque partie est satisfaisante et impressionne par la richesse et l’équilibre trouvé par l’auteur. A jouer en solitaire car les autres joueurs apportent peu et ne peuvent pas bloquer votre jeu. Dommage. Quelques bonus réservés aux plus rapides auraient apporté une course aux pistes plus intense. 

Très bon jeu exigeant de la concentration. La courbe de progression nécessite trois ou quatre parties pour connaitre toutes les parties à cocher et pouvoir enfin laisser libre court à un gribouillage frénétique mais satisfaisant.

Pour les spécialistes des jeux à cocher, une perle, une merveille

LA FICHE TECHNIQUE

couverture boite
couverture boite

MUR D’HADRIEN

Un jeu de plateau de Bobby Hill
Illustrations de Sam Phillips
1 à 6 joueurs / 45 à 90 minutes / 14 ans et plus
Thème(s): Histoire / Rome
Mécanique(s): placement d’ouvriers / pistes à cocher/ Gestion de ressources
Complexité: Expert
Matériel: 6 plateaux joueurs en deux parties, 50 ressources ( pierres), 80 meeples ( 18 légionnaires noirs, 24 bâtisseurs bleus, 24 serviteurs violets, 24 civils jaunes), deux blocs de 200 feuilles de jeu, 48 cartes destin’ 72 cartes joueurs (12 par joueurs)
Éditeur(s)Garphill Games localisé par Pixie Games
Distributeur: Pixie Games
Prix moyen constaté: 40,50€

Joel Rozan

Boulimique ludique, apprécie particulièrement les festins riches en pions et en meeples

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.