RENCONTRE AVEC… MOHAND (HAPPY GAMES FACTORY)

Nous avons profité du lancement prochain (le 12 avril) de la campagne de financement de HEROCLASH sur GAME ONE TABLETOP pour poser quelques questions à Mohand, le boss de Happy Games Factory. Celui-ci, avec la bonne humeur qu’on lui connait, nous a présenté ce nouveau projet de jeu d’affrontement pour figurines médiévales fantastiques mais nous a causé aussi de sa ‘’petite entreprise’’, d’Eden et d’autres petites choses.

G&P : Salut Mohand ! Il est évident qu’il n’est plus besoin de présenter Happy Games Factory aux initiés, mais pour tous ceux qui découvriraient l’univers des jeux de plateau et qui n’auraient pas encore plongé dans le jeu à figurines fantastiques, peux-tu, en quelques mots nous raconter la genèse de ta compagnie et nous en présenter les principaux acteurs ?

Mohand : A la base, j’ai créé Happy Games Factory car Taban miniatures arrêtait son activité. Etant l’un des créateurs d’EDEN avec Pierre ‘ Jugger ‘ Joanne , j’ai décidé de reprendre le flambeau et de continuer l’aventure EDEN sous un nouveau drapeau . J’ai donc repris toutes la partie commerciale, les aspects livraison et stockage et j’ai commencé seul en appelant les boutiques avec un kit main libre tout en peignant et sculptant. (sourire)

La deuxième année Julie m’a rejoint afin de m’aider dans la gestion de HGF et sur l’aspect commercial de manière générale. Ayant un talent indéniable en dessin, elle a aussi commencé à faire des illustrations et de la mise en page. Au final, elle est devenue la première femme-orchestre de notre équipe ! Puis, la troisième année, Yohann, rencontré sur un salon, nous a rejoints. Il a rapidement pris ses marques pour tout ce qui est moulage résine, manutention et expéditions.

Enfin, depuis ce début d’année, Romain a intégré l’équipe. Il s’occupe d’organiser un peu mieux tout ça et il a repris certaines taches dont nous arrivions plus à nous occuper, faute de temps ! (sourire)

G&P : Alors, quid de ce nouveau projet, HeroClash ? Il semble bien différent d’EDEN, le jeu qui a fait votre renommée. Que peux-tu nous dire dessus ? Destroy the weak ? Tout un programme, non ?

Mohand: A vrai dire , EDEN a atteint un tel niveau de développement que nous avons déjà énormément à faire pour maintenir une bonne cohésion , tant en terme d’esthétique que de gameplay . Aussi, comme nous l’avons annoncé en ce début d’année, nous allons développer un arc narratif plutôt orienté sur les Etats-Unis, ce qui nous permettra de proposer du re-skin de faction plutôt que de dénaturer le gameplay.

A côté de cela, il nous est apparu depuis maintenant un an que nous manquions un peu de fraîcheur. En conséquence, nous avons commencé à échanger avec Pierre Joanne sur un jeu de figurine situé dans un univers médiéval fantastique, ce qui nous permettrait de retrouver le même plaisir que nous avions eu sur EDEN. Et cela donne HEROCLASH !

Le principe d’HEROCLASH est assez simple : l’affrontement de deux héros qui vont tout faire pour supprimer leur ennemi. Evidemment, au-delà de ça, vous pouvez également remporter une partie en revendiquant plus de mission réussies que votre adversaire.  Nous ne sommes pas QUE des brutes quand même ! (sourire)

G&P : On reste donc dans le domaine du jeu d’affrontement pour deux joueurs. Avec un système de points d’achat pour monter des teams équilibrés et encourager les modes tournois ?

Mohand : Dans HEROCLASH, il n’y a pas de système de point : vous choisissez un Héros , et ce héros vous donnes accès à des auxiliaires que vous pouvez choisir de jouer ou pas . Le système se prête très bien aux tournois et la façon dont Pierre a appréhendé les choses nous garantit un équilibre facile à maintenir,  encore plus aisément que sur EDEN. Les tournois pourrons se faire assez simplement, une partie durant entre 20 et 30mn.

G&P : Peux-tu nous citer les personnes impliquées dans ce projet ? Et leurs fonctions ?

Mohand : A vrai dire, je suis un peu honteux, mais j’ai beaucoup délégué sur ce projet, simplement parce que je suis très pris par ailleurs. Alors, Pierre Joanne est au gamedesign ; Julie Ramirez à la mise en page ; Victor Aguilar , Stephane Simon et Gregory Clavillier sont chargés de la sculpture  .

Je vais au moins essayer de m’occuper des peintures de figurines studio mais pour le moment je n’ai réussi à peindre que des versions tabletop que vous pouvez voir en vidéo sur ma chaîne youtube . J’ai également un nécromant en cours de sculpture, qui devrait être fini avant le début de la campagne.

Une figurine HeroClash (gravure Stephane Simon, peinture Studio Delavida)

G&P : C’est un one shot, ou une nouvelle gamme en devenir ?

Mohand : Dans un premier temps nous espérons surtout que ce nouveau jeu sera bien accueilli. Si cette première saison est un succés nous en prévoyons d’autre à l’avenir. Oui, bien sûr. Mais, avant toute autre chose, nous nous focalisons sur cette campagne. Tout en gardant en réserve quelques idées pour la saison 2 !

G&P : EDEN est un jeu qui connait toujours un beau succès, le retour de Burn Out en 2017 le prouve, avec beaucoup de souscripteurs, mais l’échec du financement d’Arena Bots a dû être une déception. Vous repartez toutefois avec un projet crownfunding pour HeroClash. Toujours fois dans la soif de nouveautés des pledgers? Tous ces projets, de tous ces éditeurs, vous ne craignez pas un essoufflement du système ?

Mohand : Il est certain qu’un échec est toujours décevant. Mais cela nous a aussi beaucoup appris et nous nous sommes recentrés sur ce que nous savons faire : des figurines sympa en résines. Avec un jeu facile d’accès et qui s’appuie sur un système fort . Aussi je pense que cela nous a poussé à revenir à la base de ce qu’est HGF, à savoir une bande de passionnés qui aimeraient réussir à vivre de leurs passions pour le jeu et les figurines.

Pour ce qui est du système, à vrai dire, nous sommes bien pris en tenaille : en effet, hormis quelques boutiques qui continuent à jouer le jeu, beaucoup d’autres commencent à se désintéresser du jeu de figurine, qui nécessite beaucoup de connaissance, de savoir-faire et d’investissement en temps pour être au fait de tout ce qui se fait .

Ensuite l’offre est de plus en plus importante et, pour être honnête, un système comme EDEN, qui ne nécessite pas forcement beaucoup d’achat et qui offre une belle rejouabilité, ne parvient pas, à lui seul, à dégager suffisamment de ressources pour que l’on puisse vivre de notre passion. Aussi, pour nous, la nouveauté est une nécessité, et une campagne de crowdfunding est un besoin, simplement pour savoir si les joueurs sont intéressés et pour nous éviter que le lancement d’un jeu ne nous coule parce que nous avions prévu trop de stock ou trop peu communiqué ….

G&P : Revenons un peu à EDEN, à quelles nouveautés doivent s’attendre les joueurs ces prochains mois ?

Mohand : Une figurine exclusives pour l’Adepticon sera disponible sur le site Eden du 27 au 31 mars .Ensuite nous prévoyons de proposer de nouveau un crowdfunding avec deux nouveaux starters au mois de Juin… si tout se passe bien. (sourire).

Une figurine exclusive pour EDEN à l’occasion de l’ADEPTICON 2019

G&P : D’autres projets ?

Mohand : Nous proposerons en mai un jeu de carte familial et facile d’accès répondant au nom de MAGIC POTS. Un jeu où chaque joueur incarne une sorcière qui a pour but de réaliser des recettes magiques! Chaque recette aura une valeur en point et la première sorcière à atteindre 13pts gagne la partie car… elle aura invoqué le Grand Ktoulou. (rire)

Merci Mohand ! A bientôt !

La petite vidéo de démo de HEROCLASH

Le site de Happy Games Factory
La page facebook de Happy Games Factory.

Share:

20 avis sur “RENCONTRE AVEC… MOHAND (HAPPY GAMES FACTORY)

  1. Ce que dit est un tissu de mensonge et ses financements participatifs ont tous des soucis après que les personnes aient payé. Je vous invite à aller lire les commentaires des clients sur Burn-out, Drakerys, le livre de l’art de la Miniature AVANT de donner vos sous à cet individu…

  2. Ne vous laissez pas berner en soutenant cet individu qui pourri de l’intérieur notre monde de passionnés !
    Il faut boycotter ses projets aussi beaux soit-ils car c’est de l’enfumage professionnel.
    Et cette interview est une mascarade !
    Aucunes questions qui fâchent pour ne pas montrer la vérité !

    1. Mascarade? C’est votre avis et vous remarquerez que nous n’effaçons pas votre message insultant. Nous l’avons interrogé sur HeroClash, qui suit l’actualité. Nous sommes un site indépendant, nous ne touchons aucune rémunération, aucun service presse (nous sommes trop petits pour cela), et n’avons aucun interet à ”ne pas montrer la vérité””.

      1. En occultant volontairement les casseroles de son entreprise vous mentez par omission.
        Donc vous faites volontairement le jeu de Mohand et lui faite de la publicité “propre”.
        Sinon, corrigez votre interview en y ajoutant une mention qui averti et met en garde vos lecteurs des projets non respectés par Mohand.

        1. A l’heure actuelle, je ne crois pas que HFG soit la cible d’un procès en escroquerie ou autre chose de juridiquement préjudiciable, il serait totalement irresponsable de prendre partie en s’appuyant sur des retours de réseaux sociaux et autres auteurs à pseudo. Nous savons qu’il y a des soucis mais, la diffamation (et les avocats), ça revient cher. Nous laisson cependant votre commentaire (et les autres), il fera office de mise en garde 🙂

  3. Je trouve ça complétement dingue de cautionner ça!!!! On veut recevoir notre bouquin….ha bah non j’ai pas pledgé, moi j’irai à la fnac!!!!

  4. Une fois de plus ce personnage va enfumer des passionnés. Ne venez pas vous plaindre si vous ne recevez pas votre KS, c’est malheureusement la sale habitude de Mohand et de HGF de livrer très en retard ou de ne pas livrer. Certains attendent leur KS Burn Out, que dire des figurines de Gnomes et Associés. Ce mec est une plaie pour le monde du jeu et de la figurine.

  5. J’espère que ce qui pledgerons n’auront pas la surprise de retrouver leur jeu à la Fnac.
    Ou encore vendu lors d’un événement d’HGF au détriment des pledgeurs….

  6. Et un KS de plus pour Mohand ! Sur une nouvelle plate-forme je suppose ? Parce que bon, sachez qu’il est obligé de changer de plateforme à chaque fois vu qu’il se fait griller par la communauté sur chacun de ses projets.
    Et contrairement à ce que disent de pauvres pseudo-journalistes incompétents sévissant dans Ravage : Ce n’est pas à cause de quelques trolls. C’est bel et bien parce que ce type est une honte pour la communauté des figurinistes en France. Quel dommage pourtant, Eden est un si bon jeu …

  7. Pour rebondir sur le com de Lucius, Eden est un bon jeu et contrairement à se qui est écrit dans cette interview “un système comme EDEN, qui ne nécessite pas forcement beaucoup d’achat et qui offre une belle rejouabilité, ne parvient pas, à lui seul, à dégager suffisamment de ressources pour que l’on puisse vivre de notre passion”, il aurait surtout fallu écouter un peu plus la communauté, quand celle ci réclamée des cartes à jour sur le site, des figs de meilleures qualités (surtout pour de l’escarmouche), des petits coups de pouce pour l’organisation de tournoi (bref ce ne sont que des exemples)…. Il y a 1 an Eden était au sommet de la vague, la communauté grossissait par le bouche à oreille mais à force d’avoir l’impression de n’être que des “portes feuilles” beaucoup de personnes sont partis sur d’autres jeux…. quand je vois maintenant que pour les KS, les strech goal sont des fonds de tiroir (décors BO, marques page ou poster) alors que certains organisateurs n’avaient même pas quelques lots offerts par HGF, je me dis “QUEL GÂCHIS”!!! Donc pour résumer, ce n’est pas le format escarmouche qui tue un jeu, c’est ce qu’on en fait!

  8. C’est une mascarade ! Ce monsieur est un menteur et un voleur ! Un escrot qui fait travailler du monde gratuitement et qui n’est même pas capable de livrer ses produits ! Ne lui faites pas confiance ou vous vous en mirdrez les doigts, vivement que je le croise en vrai pour lui expliquer ma façon de penser de vive voix !!!!

  9. Putain, mais il est pas encore au bûcher cet escroc ? Arnaqueur, profiteur, opportuniste, menteur, manipulateur, aucun respect pour ses collègues, clients et pledgeurs.
    Ce mec est une parodie de ce qui ce fait de pire dans le milieu de la figurine à lui tout seul.
    Je n’ai qu’une hâte, le croiser sur un salon pour lui mettre mon poing dans la gueule à ce fumier.

  10. Je vois beaucoup de monde parler de vole et de duperie.
    Mais ce n’est pas le jeu lorsque l’on pledge un financement participatif ?
    Le vrai problème c’est que les platforme de financement participatif sont devenu des magasins de pré commande avec de plus en plus de retard.
    Le client est une vache à lait remplis d’espoir.

    Oui mohand c’est grillé sur l’art de la miniature, mais je vois quotidiennement des projets ks dans ce cas. Certains tiennent même une liste et des éditeur sont bannis de certains réseau sociaux.

    Votre acharnement et votre malveillance n’aurait pas ça part dans le retard ? Arriverez vous a dégoûter l’auteur de sa passion ?

    Je suis dessus par mohand et lui ai déjà fait savoir en lui envoyant un email. Mais point d’acharnement public (du trolling).
    Protégeons internet du harcèlement.

    1. Tu fais partie des chanceux qui ont eu un retour en mp de l’intéressé qui a daigné mettre en place un semblant de Sav. Les casseroles sont bien plus anciennes que l’art de la miniature. Et les clients sont eux aussi des passionnés – pas des pigeons pour autant. Quand on veut vivre de sa passion on est pas exempt d’un minimum de professionnalisme. Il faut croire qu’il n’y a que dans notre hobby que les lanceurs d’alertes sont systématiquement considérés comme des trolls…

    2. Oui les gens parlent de vol et de duperie car annonce des Guests qui ne sont pas au courant de leur participation, ça s’apprlle de la duperie, se faire de la pub sur leur nom pour mieux vendre un produit, c’est de la duperie, vendre un livre au prix X le trouver en late pledge a X+10 puis en librairie à X-10, c’est de la duperie, proposer une remise en main propre sans rembourser les frais de port, c’est du vol…
      Promettre une relecture par des pros dans un pallier de pledge à 2000e, et montrer une version finale avec plus de 20fautes à la page, c’est du vol.

      Et la liste est encore longue.

      Quand un client fait un financement participatif ce n’est pas pour être traité comme un déchet après.

      Tu voudrais incomber aux clients le retard… je ne pense pas que ce soit les clients qui ont promis une livraison en septembre, octobre, décembre, février, mars puis maintenant avril… Ce ne sont pas les clients qui ont diffusé un rétro planning de livraison complètement loufoque avec une impression en août. Ce ne sont pas les clients qui ont envoyé une maquette réalisée par un pro de l’édition qui ne prenait pas en compte les marges de l’impression. Ce ne sont pas les clients qui ont promis une communication d’avancement sur le projet une fois par semaine, puis tous les 15jours…

      Le problème, si je peux dire, c’est que Mohand est un troll du milieu de la figurine. Tous les KS (les vrais pas les préventes ou il suffit d’un achat pour le réussir, achat généralement d’office fait par les Dingues de Jeux d’ailleurs) ou le nom de Mohand est associé sont des catastrophes en termes de suivis et de livraison.

      Pour Gnomes et Associés certains attendent encore leurs pots de peintures, pour Burn-out il y a une photo des cartons le 27decembre, le 2 février il fait une communication comme quoi il a livré en priorité les boutiques et 50 personnes!! 6 mois il lui a fallu pour tout expédier! Si tu fais le calcul, il a tourné à 1 colis par 9 heures!!

      Bref un KS avec Mohand est à fuir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.