Schotten totten 2: le test

Schotten totten 2 n’est pas une suite de Schotten totten, l’excellent jeu de cartes qui, comme souvent avec Reiner Knizia, détourne les principes du jeu de cartes classique (ici, le poker) pour en faire un produit innovant. Non, il s’agit d’une variation asymétrique du premier du nom, un joueur jouant l’agresseur et l’autre le défenseur. Oublions le thème du poulet, qui comme presque toujours avec les jeux de l’auteur allemand, n’a qu’une fonction cosmétique (même si les illustrations de Djib sont bien amusantes), et passons à l’étude du système.

Dans Schotten totten 2, un joueur tente de détruire des tuiles placées au milieu de la table, et représentant une muraille – il s’agit de l’agresseur -, alors que la tache de l’adversaire est de l’en empêcher. Pour ce faire, chaque joueur essaie de placer devant chaque tuile une combinaison de cartes plus forte que celle de son opposant. Dans le cadre de l’asymétrie, l’agresseur bénéficie d’une option de repli, cela veut dire qu’il peut retirer les cartes qui ne lui conviennent plus alors que le défenseur dispose de 3 « chaudrons » qu’il peut utiliser pour défausser une carte adverse. Le deck est composé 6 « couleurs » de 10 cartes numérotées de 0 à 9.

Chaque tuile muraille dispose de ces propres contraintes. Certaines ne prennent en compte que des combinaisons précises, comme la suite, la couleur ou la somme (dans ce dernier cas, on fait juste le total des cartes sans prendre en compte leurs couleurs). Elles ont également un nombre de cartes défini, ainsi la muraille du centre n’accepte que deux cartes de chaque côté avant de procéder à la confrontation. Si l’agresseur gagne la confrontation (comme dans le petit exemple ci-dessous), une brèche est effectuée et on retourne la tuile.

Si cette même tuile est retournée une deuxième fois, l’agresseur remporte la partie. Il gagne également s’il arrive à créer quatre brèches, c’est-à-dire retourner quatre tuiles. Si aucune de ces deux conditions n’est remplie quand la pioche est épuisée, c’est le défenseur qui est déclaré vainqueur.

L’AVIS DE GUERRE & PLOMB

Programmation et chance sont au programme de ce jeu de cartes qui ajoute une couche plus « experte » à Schotten totten. Sincèrement, je n’en ai pas vraiment trouvé l’utilité car il ne gagne pas vraiment en profondeur. Les ajouts nuisent même à l’intérêt tactique en ajoutant un aspect dirigiste un peu trop poussé. A coté de cela, la variante qui est également proposée (la première version inclut également les cartes Tactique mais je ne les utilise pas) et qui ajoute des pouvoirs aux murailles introduit un coté chaotique faisant de Schotten totten 2, au final, un jeu perdant trop en contrôle.  Alors, bien sûr, Schotten totten 2 n’est pas un mauvais jeu car il conserve les mêmes principes que l’original, mais à choisir, je préfère ressortir ma vieille boite.

SCHOTTEN TOTTEN 2 SUR GUERRE & PLOMB

.

Share:
0 0 voter
Côte d'amour
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments