Macchiato Monsters: un OSR pas comme les autres

Aujourd’hui je voulais vous parler de Macchiato Monsters, un jeu d’Eric Nieudan publié par Lost Pages. Macchiato Monsters? Je suis sur que vous vous demandez “mais pourquoi ce titre?”. Pour faire simple, ce jeu est un mix du Black Hack et du White Hack, deux autres jeux faisant partie de la mouvance OSR. Et donc Black/white deviens Macchiato

Presentation.

Cette édition Noisette se présente sous la forme de d’un opuscule de 65 pages au format A5 en noir et blanc. Le texte est bien aéré, bien qu’ecrit avec des polices de petites tailles. Question illustration, c’est du Old School reprenant a chaque fois le thème “cafeiné”.

Le jeu

c’est un classique OSR D20 avec les caractéristiques classiques sur 3D6 : Force, Intelligence, Sagesse, Dextérité, Constitution et Charisme. Comme tout jeu s’inscrivant dans cette mouvance, la définition d’un personnage en dehors de ces caractéristiques est minimaliste. Pas de classe non plus. Lors de la création de son personnage, le joueur peut choisir deux options parmi les suivantes :

  • Ajouter 1D6 a une caractéristique faible
  • Écrire un trait ( ca peut être tout et n importe quoi )
  • Gagner 1D de vie
  • Entrainement martial : Augmentez le rang des dés de vie d’un cran
  • Entrainement spécialisé : Créez une capacité
  • Entrainement magique : Créez deux sorts

Pour la montée de niveau c’est un peu diffèrent : Il faut choisir deux améliorations parmi les suivantes :

  • Ajouter 1 point dans une caractéristique
  • Gagnez 1D de vie
  • Apprendre un nouveau sort
  • Gagner une attaque
  • Gagner une capacité journalière ou en améliorer une

Au niveaux 4,7 et 10 vous pouvez ajouter un nouveau trait ou choisir un nouvel entrainement

LE DÉS DE RISQUE.

Ce qui fait la spécificité de ce jeu; c est sans nul doute le dé de Risque. Il est utilisé pour quasiment tout. Tous les éléments du jeu sont présentés comme une ressource pouvant s’amenuiser jusqu’à disparaitre via ce dé de Risque. Mais en quoi consiste ce dé de Risque? Le dé de risque s’inscrit dans la suite de dé descendante : D12-D10-D8-D6-D4. A chaque fois que vous lancez un dé de Risque, si vous obtenez un score compris entre 1 et 3 votre prochain jet se fera sur le dé de “taille” inférieure. Puis, si vous obtenez ce score le D4 alors votre ressource sera épuisé. Par exemple, les torches ont un dé de Risque noté D6. Vous devez lancer ce dé à chaque fois que votre personnage se repose. Si le score obtenu est compris entre 4 et 6 pas de soucis. Au prochain repos vous lancerez toujours 1D6. Toutefois, si le score est compris entre 1 et 3, lors du prochain repos, vous lancerez un d4 au lieu d’un d6 et si faites de nouveau un jet compris entre 1-3, votre ressource Torche sera épuisée.

Je trouve ce système tout simplement parfait pour gérer les consommables. Mais le rôle du dé de risque de ne cantonne pas qu’a ca. Ainsi les armures possèdent également un Dé de risque. Par exemple une cote de maille est associée à un d8. A chaque fois que vous êtes touché, vous déduisez 1D8 aux dégâts subits. Mais si vous obtenez un score de 1 à 3, cela signifie que votre armure est endommagée et que la prochaine fois elle ne vous protègera plus que de 1D6. etc. Petite précision, vous lancez ce dé de Risque au début du combat et le résultat fixe la valeur de l’armure durant tout l’affrontement.

Pour vous donner une idée de ce que prévoie Macchiato Monsters avec ce dé de Risque, et vous démontrer qu’il est au centre du système,voici ses multiples utilisations :

  • Réaction des monstres
  • Moral
  • Mercenaires ( une fois le dé de risque épuisé, ceux ci se barrent )
  • Exploration de donjon
  • Voyage
  • Meteo, etc.Ce dé est bien au centre du système.

LE SYSTEME DE COMBAT.

Le système se veut extrêmement simple. Pas d’initiative c est à la discrétion du MJ. Seuls les joueurs lancent les dés. Pour toucher son opposant, un personnage doit obtenir sur un D20 un score inferieur à la caractéristique associée au type d’attaque (généralement, Force pour la mêlée et Dextérité pour les combats à distance ). Si c’est une réussite, le joueur lance les dés pour déterminer les dégâts infligés par l’arme. Si c est un échec, l’adversaire inflige des dommages au personnage joueur. A noter que si le monstre possède plus de dés de vie que le personnage, ce dernier attaque avec un désavantage (sauf dans le cas d’une attaque de groupe). En gros c est tout (avec quand même quelques nuances concernant les des de vie du personnage par rapport aux armes utilisées )

POUR LA MAGIE,

Aucune liste de sort. Quand un personnage prend “entrainement magique” lors de sa montée de niveau, c est au joueur de déterminer, en coopération avec le MJ, la nature du sort, ses effets, etc. Lancer un sort se fait en consommant des points de vie. Par exemple, le MJ peut fixer que pour lancer le sort “barrière de lame de la mort”, cela coute au magicien 4 points de vie. Le magicien peut donc lancer autant de sort qu’il veut tant qu’il a des points de vie. Puis, quand il n’a plus de points de vie, le magicien doit effectuer un test sous une caractéristique qui est également déterminée par le MJ. La magie est en conséquence très (trop?) libre.

conclusion.

Je ne ferai pas ici une revue exhaustive du système, qui ne se résume évidemment pas a ma petite présentation. Le dé de Risque, qui est appliqué partout, est le point central du jeu. On aime ou on n’aime pas. De mon point de vue, Macchiato Monsters est un système simple et élégant sur certains points. Je mettrai quand même un bémol à mon appréciation. Le jeu se veut être simple et accessible. Sur l’accessibilité, je ne suis pas si sur que ca. En effet pour le joueur inexpérimenté, inventer un sort, des capacités, me semble compliqué. Idem pour le MJ. Le système laisse la part belle à l’improvisation car les règles restent très succinctes et c’est donc au MJ a l’adapter. Et, sur ce point, je suis sûr qu’un MJ débutant ne va pas s’en sortir à moins qu’il soit très doué. Pour ce qui me concerne, je ne ferai jamais jouer à Macchiato Monsters en l’état, ou alors peut-être pour une partie sur le pouce. Par contre, je l’appréhende comme une excellente boite a outil, où l’on est libre d’y puiser à l’envi.

MACCHIATO MONSTERS SUR GUERRE & PLOMB
Share:
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments