Edge Studio présente sa rentrée

EDGE STUDIO nous promet une rentrée des plus réjouissantes avec un calendrier de sorties aux fortes fragrances de céphalopodes. La preuve par les faits:

Le 3 septembre: CAMPAGNE EN FORÊT NOIRE, une campagne qui est l’adaptation D20 de TENEBRES SUR LA FORÊT NOIRE (paru précédemment pour L’ANNEAU UNIQUE) pour le jeu de rôle AVENTURES EN TERRE DU MILIEU. Voir l’article ici.

Le 10 septembre: L’ÎLE AUX GOULES. La première campagne en français pour le CTHULHU MYTHOS de Sandy PETERSEN. Voir article ici.

Le 17 septembre: PULP CTHULHU! On l’attendait depuis des lustres celui-là! Un façon plus fun d’appréhender le Mythe. Voir l’article ici.

Enfin, le 1er octobre: LE RÈGNE DE LA TERREUR, ou quand l’Innommable s’invite à la fiesta sanglante de la Révolution française.

Description de l’éditeur:

Une époque de lutte, d’intrigue et d’horreur. Un pays divisé, où les riches jouissent du luxe et de la fortune tandis que les pauvres n’ont pas de quoi se payer un quignon de pain. Où des cris de colère et de rage face aux injustices de l’existence se font de plus en plus forts, poussant le peuple à s’unir pour renverser l’Ancien Régime et créer des lendemains plus souriants et porteurs d’espoir. Mais c’est justement avec l’abolition de cette société d’ordres que les espoirs finissent par tourner comme un mauvais vin, ouvrant la voie à une période de terreur au son de l’effroyable guillotine.

Le Règne de la Terreur est un scénario en deux parties qui se déroule pendant la Révolution française, au cours des années 1789 et 1794. On peut le jouer comme une mini-campagne distincte, ou comme un interlude historique à insérer dans la campagne de Chaosium Terreur sur l’Orient Express.

Mythe et Révolution

Cet ouvrage contient une foule d’informations historiques permettant au Gardien de donner vie à la Révolution, ainsi que de nouvelles occupations pour les investigateurs et une liste d’accroches de scénario qui permettront de jouer plus longtemps et de développer une campagne plus durable et détaillée.

Si vous l’utilisez comme une parenthèse à Terreur sur l’Orient ExpressLe Règne de la Terreur est pour ainsi dire un « indice grandeur nature » plein d’action. Les joueurs y découvriront un comte Fenalik à l’apogée de son pouvoir, et ces scénarios jetteront une lumière inédite sur la campagne d’origine.

Quelle que soit la façon dont vous jouez, ce livre propose six investigateurs prétirés mais aussi une chronologie complète de la Révolution, de splendides cartes en couleur de Paris, de Versailles et d’autres lieux, ainsi qu’une bibliographie qui vous permettra d’en savoir plus.

Plus que tout autre scénario du vaste récit de Terreur sur l’Orient Express, qui se déroule sur des siècles, celui-ci prend des libertés avec l’histoire : la Révolution y est court-circuitée par une conspiration liée au Mythe.

Et bien sûr, c’est la merde (NdT : en français dans le texte).

C’est d’un « scénario secret » qu’est née cette audacieuse absurdité, ce qui n’a rien d’étonnant. Malgré toutes ses transgressions, elle est particulièrement amusante à jouer et donne un aperçu de la terrible année 1789 à Paris, même si ce portrait est dressé avec force affabulations et licence poétique.

La Révolution française fut le berceau de la démocratie moderne. Les raisons qui la firent basculer dans la terreur sont complexes, déprimantes et, par-dessus tout, humaines.

L’auteur présente toutes ses excuses à ces hommes et femmes qui se sont dressés et sont morts pour l’indépendance ou qui, pour la plupart, se sont tout simplement trouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

Au Son de la Guillotine

La première partie se déroule en 1789, aux prémices de la Révolution, et emmène les investigateurs dans les catacombes de Paris. Ils devront également braver l’environnement perfide de la vie de cour, où l’horreur naît de la débauche et de la dépravation. La deuxième partie, qui a lieu durant la Terreur, les plonge dans une conspiration où des espions recherchent ceux qui pourraient déstabiliser le nouveau régime. Pris entre le chaos et les dangers de Paris, ils devront trouver le moyen d’empêcher un cauchemar qui jetterait la France et le reste de l’Europe dans les ténèbres.

Vous pouvez diriger Le Règne de la Terreur de diverses façons :

  • Comme un épisode de Terreur sur l’Orient Express, joué à la manière d’un flashback durant la campagne de 1923.
  • Comme un scénario isolé, indépendant du reste de la campagne. Il convient tout à fait pour deux ou trois sessions intenses.
  • Comme campagne développée par le Gardien dans le contexte du 18e siècle. Les données historiques présentées dans cet ouvrage vous donneront peut-être envie de poursuivre l’aventure… si tant est que les investigateurs y survivent.

Il faut espérer que les joueurs apprécieront d’assister depuis les premières loges à ces événements historiques. S’ils essaient de changer l’histoire, le Gardien doit toutefois intervenir ou faire appel à leur respect de la cohérence.

Il est possible que les joueurs connaissent déjà une partie de l’histoire, car l’essentiel de l’intrigue de ce scénario figure dans un indice du chapitre de Paris dans la campagne de 1923. Toutefois, contrairement aux autres scénarios historiques de Terreur sur l’Orient Express, celui-ci propose un deuxième acte inédit, qui se déroule après la conclusion de l’histoire telle qu’elle est connue. Lors d’un événement jamais chroniqué ailleurs, cinq ans après la déchéance de Fenalik, les investigateurs doivent sauver Paris d’un sort pire encore, et le destin des braves soldats impliqués dans l’incident de 1794 n’est pas encore écrit.

Pour en savoir plus sur ces sorties, rendez-vous sur la page facebook de EDGE STUDIO

.

Nicolas Lamberti

Nicolas Lamberti, journaliste et traducteur freelance, critique littéraire et réalisateur de télévision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.